Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.
De nous il ne reste plus personne : Traduire en photos la mémoire et la perte des réfugiés syriens
Arts visuels

De nous il ne reste plus personne : Traduire en photos la mémoire et la perte des réfugiés syriens

Crédit photo : Valérian Mazataud
Crédit photo : Valérian Mazataud

 

Le photographe documentariste indépendant Valérian Mazataud propose, avec l’exposition De nous il ne reste plus personne, de présenter la mémoire des réfugiés syriens, captée de son appareil dans le nord de la Jordanie.

Intéressé particulièrement par les problématiques de justice sociale, les minorités, les droits de la personne et les affaires internationales, Mazataud offre une exposition sensible, à la Maison de la culture du Plateau-Mont-Royal. En partenariat avec Handicap International, le photographe a tenté de traduire la mémoire et la perte des réfugiés syriens à travers les photos des objets qu’ils ont emporté dans leur fuite.

Une question a mené l’enquête, au départ : » Qu’avez-vous gardé de votre vie d’avant ? », leur a-t-on demandé, avec candeur. Un objet, un geste, un souvenir, un drapeau, un bracelet, un carnet, deux médailles, ont-ils répondu, tour à tour.

Crédit photo : Valérian Mazataud
Crédit photo : Valérian Mazataud

L’exposition questionne notre appartenance aux objets, mais aussi la nécessité d’emporter des souvenirs dans une fuite, si notre maison venait d’être bombardée ou pillée par des soldats. Qu’emporteriez-vous si vous deviez fuir à travers la nuit et marcher des jours jusqu’à un camp de réfugiés ?, questionnent les images de Mazataud.

En rencontrant des réfugiés syriens dans le nord de la Jordanie, une traduction de la mémoire et de la perte s’opère, au travers l’objectif du photographe. Ce travail documentaire a été réalisé entre septembre et octobre 2012, dans les camps de réfugiés de Zaatari et de Ramtha, à la frontière syrienne, ainsi que dans les villes de Zarqa, Mafraq et Amman.

L’exposition est composée de 22 images horizontales sur vinyle, encadrées, ainsi que de trois images verticales sur bannières souples. L’ensemble des images ont été imprimées et inaugurées lors du Festival international de photojournalisme ZOOM Saguenay 2013 et seront par la suite présentées lors du festival Contact 2014 à Toronto.

valerian mazataud03
Valérian Mazataud

À propos de Handicap International

Organisme de bienfaisance et de solidarité internationale spécialisé dans le domaine du handicap, Handicap International veille, depuis 30 ans, à agir et militer dans une logique de changement durable pour que les personnes handicapées, mutilées par la guerre ou les catastrophes naturelles, brisées par la maladie ou par la pauvreté puissent à nouveau vivre debout, retrouver leur autonomie et leur place dans la communauté.

L’exposition De nous il ne reste plus personne sera présentée à la Maison de la culture du Plateau-Mont-Royal, du 20 février au 30 mars 2014. Le vernissage aura lieu le samedi 22 février, de 14h à 17h.

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie