Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.
Arts visuels

La folle semaine de Cooke-Sasseville

Rares sont les artistes qui inaugurent deux proverbiaux 1% dans la même ville et à seulement quatre jours d’intervalles. 

Difficile d’être davantage en demande que Jean-François Cooke et Pierre Sasseville. Samedi dernier, le duo de sculpteurs dévoilaient La trajectoire  au Centre communautaire multifonctionnel des Roses dans le secteur d’Orsainville.

La structure cyan qui peut rappeler la forme du totem rassemble 24 outardes et symbolise  «l’entraide et l’atteinte d’objectifs communs. »

La Trajectoire, Cooke-Sasseville(Crédit: Cooke-Sasseville )
La Trajectoire, Cooke-Sasseville (Crédit: Cooke-Sasseville )

Puis, hier, Cooke-Sasseville goûtait enfin aux fruits de ses efforts devant le Centre Vidéotron. Transportés depuis l’Atelier du Bronze d’Inverness, une petite ville située à un peu plus d’une heure de Québec, les deux daims ont finalement été placés sabot à sabot sur leur socle dont le motif rappelle les balcons des quartiers centraux de Québec ainsi que des lames de patins à glace.

La rencontre, Cooke-Sasseville (Crédit: Page Facebook des artistes)
La rencontre, Cooke-Sasseville (Crédit: Page Facebook des artistes)

Les festivités d’ouverture de la Place Jean-Béliveau auront lieu les 16 et 17 septembre prochains. La programmation complète de l’événement n’est toutefois pas encore connue.

 

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie