Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.
D'anciens hauts placés de Restos Plaisir s’emparent du resto du Clarendon
Restos / Bars

D’anciens hauts placés de Restos Plaisir s’emparent du resto du Clarendon

La compagnie autrefois menée par Jacques Gauthier, Restos Plaisir pour les intimes, possède déjà toutes les succursales du Cochon Dingue et de Jaja la Pizz de même que le Café du Monde, le Ciel et le Lapin sauté. Après avoir donné un second souffle au local pivotant du Concorde et vendu ses parts à ses employés, ce magna de la restauration s’apprête à revamper un autre resto d’hôtel culte du secteur touristique.

Construit en 1858, mais faisant office de gîte depuis 1870, le Clarendon (autrefois appelée Hôtel Russel House) est considéré comme le plus vieil hôtel de Québec. Le Château Frontenac n’existait même pas à cette époque!

Les portes et la façade de l’édifice constituent aussi l’un des derniers vestiges du style art déco en ville. Ces éléments  sont restés inchangés depuis les modifications apportées par Raoul Chênevert en 1927.

On ne sait pas encore si Jacques Gauthier ravivera la flamme jazz depuis trop longtemps éteinte en ce lieu en peu magique qui a accueilli les plus grands, de Vincent Gagnon (à ses débuts) à Vic Vogel en passant par Diana Krall.

Flanqué de ses comparses Martine Plante et Emmanuelle Villa (d’ex-hautes gradées du groupeRestos Plaisir), Monsieur Gauthier promet de ravir nos papilles avec une cuisine axée sur les produits de la mer. Ce sera, dit-on, « un concept inédit ».

L’ouverture est prévue en décembre 2019.

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie