Réjean Ducharme s'éteint à 76 ans
Livres

Réjean Ducharme s’éteint à 76 ans

Le légendaire dramaturge québécois Réjean Ducharme est décédé.

C’est ce que vient tout juste de confirmer le ministre de la Culture, Luc Fortin, ainsi que la maison d’édition de l’auteur, Gallimard.

Né le 12 août 1941 à Saint-Félix-de-Valois, Réjean Ducharme a été une figure de proue de la culture québécoise des années 1960, faisant paraître L’Avalée des avalées à l’âge de 25 ans. Finaliste au prix Goncourt pour ce roman phare, l’auteur avait aussi reçu le prix du Gouverneur Général en 1966. Le roman a également connu un regain de popularité en 1992 en servant d’inspiration pour le film Léolo de Jean-Claude Lauzon

Récoltant un succès instantané, Ducharme a fait paraître cinq autres romans dans les années 1960 et 1970, notamment les classiques Le Nez qui voque et L’Hiver de force, également couronné du prix du GG. Il a par la suite publié des romans sur une base plus irrégulière, dont Gros mots, son dernier roman, paru en 1999.

Ducharme a su se démarquer pour son maniement unique de la langue, notamment par l’utilisation de nombreux néologismes donnant une couleur peu commune à sa plume. Il a également écrit pour le théâtre, notamment la pièce Ha ha! qui a été présentée sous une nouvelle édition au TNM en 2011.

Son oeuvre ne s’arrêtait pas qu’à la littérature, puisqu’il a également conçu de nombreuses sculptures et collages (qu’il appelait ses Trophoux) sous le pseudonyme de Roch Plante. Il avait également fait une incursion dans le milieu du cinéma en signant le scénario du film culte Les bons débarras de Francis Mankiewicz sorti en 1980.

L’auteur marquant, qui a toujours été très discret sur sa vie privée, avait perdu sa femme et muse, Claire Richard, décédée l’an dernier.

Par Edouard Guay et Olivier Boisvert-Magnen