Un prix littéraire LGBTQ pour récompenser le poids d'une oeuvre
Livres

Un prix littéraire LGBTQ pour récompenser le poids d’une oeuvre

Le festival Metropolis Bleu annonce la création d’un prix littéraire LGBTQ, le Prix Violet Metropolis bleu, destiné aux plumes marquantes de la communauté LGBTQ. «Il n’y a pas vraiment de prix LGBTQ consacré à la carrière de quelqu’un. On n’honore pas assez le travail de personnes qui étaient là depuis longtemps», déclare le conseiller à la programmation LGBTQ+ du festival Christopher DiRaddo. Celui-ci organise entre autres, The Violet Hour, un événement qui donne la scène à des auteurs et artistes LGBTQ.

Et c’est l’auteure Nicole Brossard qui est la première récipiendaire. Son prix lui sera remis le 26 avril prochain, dans le cadre du 20e Festival Metropolis Bleu. Cette grande dame de la littérature québécoise, est une «militante plurielle» et une «figure importante des luttes féministes et LGBTQ+» selon le jury qui a sélectionné la lauréate. Celui-ci était composé de Domenico A. Beneventi, Marie-Ève Blais et de Line Chamberland.

«D’ordinaire, on donne des prix à des livres. Je voulais quelque chose qui parle de l’histoire et du travail d’un écrivain, comme Nicole Brossard qui a une quarantaine de livres en carrière. Il y a toujours la possibilité que certains jeunes ne la connaissent pas encore, donc pour moi c’est d’honorer des gens qui ont été les pionniers de leur époque», ajoute M. DiRaddo.

Le prix sera remis chaque année, en alternance à un auteur qui écrit en français et à un auteur dont l’oeuvre est écrite en anglais. Une bourse de 5000$ accompagne cette reconnaissance pour laquelle il faut avoir publié au moins trois ouvrages chez une maison d’édition reconnue afin d’être admissible.

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!