Ne manquez rien avec l’infolettre.
Musique

APPLE VS APPLE

Le fondateur de la compagnie d'informatique, Steve Jobs, ne s'en est jamais caché: il a baptisé son entreprise Apple pour rendre hommage à l'étiquette Apple Corps Ltd. fondée par les Beatles. Un choix qui lui a d'ailleurs déjà coûté plusieurs millions de dollars. En 1981, Jobs s'était entendu avec les Beatles pour utiliser le même nom et le même logo (le profil d'une pomme) à la condition qu'il restreigne ses activités au monde informatique, laissant l'univers de la musique au label britannique. Avec l'arrivée de programmes d'enregistrement numérique conçus par le fabricant d'ordinateurs, Apple avait d'ailleurs versé 26,5 millions $ à la maison de disques en 1991. Or, à la suite de l'immense succès du iPod et du iTunes Music Store, Apple Corps considère que Jobs joue dans ses platebandes à nouveau. Clamant que ses activités musicales étaient devenues légitimes depuis l'entente de 1991, le géant de l'informatique n'a offert que un million $ à Apple Corps pour régler ce nouveau différend. Un montant jugé ridicule lorsqu'on le compare aux milliards de dollars de profits engendrés par la vente de iPod. Une fois de plus, les deux instances se retrouvent donc devant les tribunaux.

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie