Orphée aux enfers : l'opéra-bouffe en deux actes de Jacques Offenbach
Musique

Orphée aux enfers : l’opéra-bouffe en deux actes de Jacques Offenbach

La Société d’art lyrique du Royaume présente son opérette en deux actes Orphée aux enfers, les 7, 8 et 9  février prochains, à 19h30, au Théâtre Banque Nationale de Saguenay.

Dès le début, l’Opinion Publique paraît et explique quel sera son rôle : veiller au respect des bonnes mœurs et combattre l’infidélité. Eurydice est amoureuse d’Aristée. Orphée, son mari, l’ennuie, et elle voudrait tant en être délivrée… Après maintes aventures et plusieurs rencontres des plus cocasses mettant en scène presque tous les dieux de l’Olympe, nos deux « amoureux » se retrouvent aux Enfers, devant un défi de taille. Sauront-ils le relever avec succès ?

Créée à Paris en 1858 par Hector Crémieux et Ludovic Halévy, sur une musique de Jacques Offenbach, l’opérette Orphée aux enfers n’a pas perdu une onze de charme. Dirigée par Martin Boucher, la mouture québécoise de l’opérette met en vedette les artistes lyriques:  Aline Kutan (soprano), Antonio Figueroa (ténor), Jacques Olivier Chartier (ténor), Patrick Mallette (baryton), Renée Lapointe (mezzo-soprano), Sabrina Ferland (soprano), Richard-Nicolas Villeneuve (ténor), Aude Gauthier-Martel (soprano), Dyane Doré (soprano), Stéphanie Lapointe (soprano).

salr.ca

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie