Du nouveau pour Ehrhardt et Paradis
Musique

Du nouveau pour Ehrhardt et Paradis

Changement de cap pour Jane et Simon. Les folkeurs trempent leurs gros orteils dans la synth pop inspirée des années 80. 

Bien connus à Québec, Jane Ehrhardt et Simon Paradis tapissent les poteaux de téléphone de leurs affiches et animent les bars des quartiers centraux depuis fort longtemps. Les amateurs de folk les connaissent bien pour leurs projets homonymes, mais aussi leur implication dans des projets comme Anatole, Le St-Jean Baptiste Country Club et Gab Paquet. Ils font, autrement dit, partis des meubles.

Récemment relocalisés à St-Casimir dans le comté de Portneuf, les deux musiciens se prêtent à un exercice qui étonne et détonne un tantinet avec leurs discographies solo respectives. Ils nous révèlent le premier extrait de leur tout nouveau projet baptisé Alexandra Lost.

Le duo se produira à la Librairie St-Jean Baptiste ce 27 octobre en double plateau avec l’Australien Harley Young qui se produit désormais sous le sobriquet Megabat.