Félix Dyotte réhabilite le cure-pipe
Musique

Félix Dyotte réhabilite le cure-pipe

L’auteur-compositeur-interprète montréalais dévoile un vidéoclip délicat et mignon pour la chanson C’est peut-être que je ne t’oublierai jamais.

C’était il y a déjà deux mois. Félix Dyotte (feu Chinatown) nous offrait Politesses, son second album solo. Un bouquet de textes minutieusement rédigés, treize pièces élégantes aux arrangements indémodables.

La 4e plage témoigne bien de la direction artistique du disque. Comme une berceuse pour grandes personnes, le morceau console tout en synthétisant les sentiments éprouvés lorsqu’on recroise inopinément son ex.

Lily Antonacci et Meghan Hicks ont créé un long-métrage « dans un esprit 100% Ciné-Cadeau » pour C’est peut-être que je ne t’oublierai jamais. Un stop-motion réalisé, notamment, à l’aide d’une myriade de cure-pipes.

Le résultat captivera assurément les enfants de tous les ages.

À lire aussi: notre critique de l’album Politesses