Une programmation faite d'étincelles à l'OSQ
Musique

Une programmation faite d’étincelles à l’OSQ

Grande vedette du jazz vocal et collaborateur éphémère de Disclosure, le chanteur américain Gregory Porter prêtera aussi sa voix à l’Orchestre symphonique de Québec. 

Fabien Gabel a une nouvelle fois peaufiné une cuvée variée et éclectique pour L’Orchestre symphonique de Québec. Pour cette 117ème édition, on retrouve un alliage entre le classique et la pop qui font bon ménage.

Les 23 et 24 mai, une rencontre entre un chef-d’orchestre, une pianiste à voix et une chanteuse pop risque de faire des étincelles; Fabien Gabel, Catherine Major et Ariane Moffatt se retrouvent sur scène pour interpréter plusieurs chansons tirées du répertoire de l’auteure-compositrice-interprète Catherine Major, un mélange entre énergie débordante et douceur.

Des étincelles aussi du côté de Flip FabriQue, une jeune compagnie de cirque liée par une amitié profonde qui représente le véritable fil directeur de leurs prouesses acrobatiques. Le 31 octobre, ils offriront une performance mains liées avec L’Orchestre symphonique de Québec qui reprend Petrouchka, une oeuvre du compositeur russe Igor Stravinski.

Montréal continuera de souffler ses 375 bougies à Québec avec la Symphonie du jeu vidéo créée spécialement pour cet anniversaire sous la direction de Dina Gilbert et au son du Choeur de L’Orchestre symphonique de Québec, annoncé le 22 et 23 novembre. Un événement interactif et double, puisque certains spectateurs auront la chance de jouer en temps réel à leurs jeux vidéo québécois préférés tout en profitant des 65 musiciens et 80 choristes présents sur scène.

// À lire: notre récente entrevue avec Dina Gilbert

Pour les fêtes, les 20 et 21 décembre, les cinéphiles ne seront pas en reste puisqu’on retrouve aussi Hollywood 4, dans lequel des musiques de cinéma mythiques seront mises en avant comme Ben-Hur, Retour vers le futur, Titanic, ou encore Le Hobbit. Le spectacle sera mis en scène par la femme de théâtre Véronika Makdissi-Warren qui nous a récemment offert la pièce CHSLD à La Bordée.

Jocelyn Michel (Consulat), Archives
Jocelyn Michel (Consulat), Archives

Le 27 septembre, la contralto canadienne Marie-Nicole Lemieux, habituée de l’Orchestre symphonique de Québec, viendra de nouveau sublimer de sa voix ample et généreuse le grand Théâtre de Québec, accompagnée du ténor Michael Sade. Ils embarqueront les spectateurs dans l’odyssée de l’oeuvre Le chant de la terre de Mahler composée par l’Autrichien Gustave Mahler. On peut également relever la présence de la pianiste Lise de la Salle et de l’auteur-compositeur-interprète Pierre Lapointe qui interprétera les chansons de son propre répertoire les 10 et 11 avril 2019. 

Enfin, une soirée à ne pas manquer le 7 décembre prochain: une dose de groove bienvenue avec le chanteur-auteur-compositeur Gregory Porter qui marque un arrêt au Palais Montcalm. Avec des inspirations jazz de Nat King Cole et soul de Marvin Gaye, la rencontre avec L’Orchestre symphonique de Québec risque d’être explosive et unique en son genre. 

// À lire aussi: notre entrevue avec Gregory Porter 

Retrouvez toute la programmation et les horaires sur osq.org

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!