La traversée du désert de Millimetrik
Musique

La traversée du désert de Millimetrik

Pascal Asselin alias Millimetrik revient de loin, dans les sens propre et figuré de l’expression. À bout de souffle pendant un temps, épuisé, il a puisé son réconfort dans le rythme. Il nous livre aujourd’hui le premier extrait de Make it Last Forever, son nouvel album qui sortira au mois d’octobre. 

Quand il nous en a parlé pour la première fois, Pascal Asselin a décrit cet opus en ces mots fort évocateurs: « ça se veut une rencontre du western spaghetti épique, avec un peu de psychédélique et des beats house ou hip-hop rapide avec pleins de beaux claviers. »

Une première carte postale nous est acheminée en ce vendredi, une chanson intitulée Adoration Lights et enregistrée aux-côtés du vocaliste et bassiste Gaspard Eden, celui qu’on appelait jadis Ego Death. Un musicien (Joey Proteau de son vrai nom) qui avait, d’ailleurs, préalablement collaboré avec le producer  Bas-Vilain. Son apport au morceau est considérable, il y insuffle un genre de supplément d’âme, susurre ses quelques mots à nos oreilles comme s’il s’agissait d’un mantra. Le résultat est hypnotisant.

// À lire: notre entrevue avec Millimetrik au sujet de Sour Mash

D’un album à l’autre, Millimetrik trouve le moyen de se réinventer, d’explorer de nouvelles contrées sonores. Il ne se répète jamais.

Pilier de la scène électro de et du Québec, il roule sa bosse avec la constance d’un jardinier, inspiré par ses voyages et ses rencontres avec des musiciens issus d’autres paysages. Sur Make it Last Forever, il tendra aussi la main aux rockeurs bluesés du duo Les Deuxluxes.

Sa nouvelle offrande sortira officiellement le 5 octobre, mais vous pourrez l’entendre en exclusivité sur le voir.ca dès ce 28 septembre.

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!