Ne manquez rien avec l’infolettre.
Vince James nous dévoile Bonnie River en exclusivité
Musique

Vince James nous dévoile Bonnie River en exclusivité

Le nom du musicien et producteur Vince James ne vous sera certainement pas inconnu. Après avoir collaboré avec de nombreux rappeurs bien en vue de la scène locale tels que Fouki, Kirouac et LaF, il nous a offert en 2018 un premier opus en solo intitulé Cherry Blue. Faisant bientôt suite à ce disque, James a décidé de s’entourer cette fois-ci des musiciens Sebastian Reale Hernandez, Antonin Mercier et Thomas Léger pour évoluer en groupe plutôt qu’en solo. Cette nouvelle offre en préparation, intitulée Entertainers Club, révèlera un son plus complexe alliant technique et intuition.

Bien qu’on n’ait toujours pas de date officielle pour la sortie de l’album, la formation nous offre aujourd’hui en exclusivité un tout premier extrait de celui-ci: l’envoûtante Bonnie River, composée de concert avec le producteur Mada Mada. La chanson s’accompagne d’un vidéoclip aux allures 16mm signé Alexandre Lechasseur Dubé. Lisez quelques mots des principaux intéressés et visionnez le clip ci-dessous.

La chanson est désormais disponible sur toutes les plateformes d’écoute.

Vince James à propos la chanson Bonnie River :

Bonnie River parle du passé et de la fuite. Dans l’exploration de ces thèmes, on voulait produire une ambiance envoûtante avec les percussions, la basse et les voix atmosphériques. Comparé à nos autres productions, c’est une chanson qui s’inspire plus des groupes qui nous ont influencés depuis nos adolescences, comme Half Moon Run et Arctic Monkeys.

Mada Mada, qui a co-écrit la chanson :

Le thème de la fuite sans aboutissement m’a toujours paru d’une nostalgie extrême et infinie. Bonnie River est un endroit qui n’existe pas, mais qui, pour moi, représente un point d’arrivée que l’on atteint pas, mais qui justifie un départ.

Le réalisateur Alexandre Lechasseur Dubé à propos du vidéoclip de Bonnie River :

Avec Bonnie River, j’avais envie de parler de la fragilité de l’enfance, de ces souvenirs brouillés qui nous hantent jusqu’à l’âge adulte; autrement dit, de l’effet de certains événements du passé sur le présent. On peut ressentir cette envie de se défaire de ces mauvais souvenirs que l’on porte depuis toujours, et parfois, le seul moyen d’oublier, c’est de tout brûler.

[vimeo]368016373[/vimeo]

Vince James assurera la première partie d’Half Moon Run le 31 octobre au MTELUS.