BloguesPalimpseste

De l’importance de savoir programmer

Il est beaucoup question d’activisme en ligne depuis quelque temps, notamment en raison de la révolution arabe, de Kony 2012 et, plus près de chez nous (directement chez nous, en fait), du mouvement étudiant et de la grève qui en découle.

Si le Web peut servir de vecteur à la propagation des idées ainsi que d’outil fort efficace dans l’organisation et la planification des manifestations, il peut aussi à l’inverse favoriser une sorte de dédouanement de la population vis-à-vis de leur implication. Rien de plus facile que de cliquer sur « j’aime » dans son salon en se faisant croire qu’on a fait notre part. Je le sais, c’est ce que j’ai fait avec la campagne pour que Scott Gomez soit renvoyé dans les mineures.

Le véritable activisme en ligne réside plutôt dans une nouvelle génération de hackeurs qui mettent leur talent au profit d’une cause. Et par « hackeurs« , je ne parle pas de pirates informatiques à la Anonymous qui commettent des actes illégaux. Je parle de programmeurs, tout simplement. Genre le gars du soutien technique qui programme, en dehors des heures de bureau, une application pour contrer les préjugés envers les roux.

Les sites richardmartineau.ca et appuie.ca, conçus par David Mongeau pour aider la cause étudiante sont un bon exemple de ce genre d’activisme. Une bonne idée, les capacités de la réaliser rapidement, et paf, un succès instantané et un impact sur l’opinion publique. Vendredi dernier, un tweet sur deux dans mon fil d’actualité provenait de richardmartineau.ca.

Les motivations de David Mongeau sont bien simples :

« L’idée, c’est de donner plus de visibilité au mouvement. Je vais donner de mon temps pour qu’ils soient plus visibles », affirme David Mongeau-Petitpas, qui trouve que les médias traditionnels nuisent un peu à la cause étudiante. « Souvent c’est déloyal, l’autre côté a beaucoup de moyens et de visibilité. Avec Internet on peut les contourner sans qu’ils ne puissent le prévoir. »

Ce que cet exercice démontre, c’est qu’il est de plus en plus important de nos jours de savoir programmer, à divers degrés. Considérant la place grandissante du Web dans nos vies et l’omniprésence des logiciels, la démocratisation de la programmation devient nécessaire.

N’importe qui après un minimum de leçons peut apprendre à construire un site Web. Bâtir une application comme celles réalisées par David Mongeau est un peu plus complexe, mais pas tant que ça. Même moi, j’en serais (peut-être) capable si vous me donniez deux trois semaines.

Il ne faut pas laisser les moyens de production de l’information dans les mains des technocrates. Allez donc vous acheter « PHP for dummies »…