Ne manquez rien avec l’infolettre.
Festival Sonore : la lutherie-guitare en vitrine

Festival Sonore : la lutherie-guitare en vitrine

Le Québec a une expertise mondialement reconnue en lutherie-guitare, mais ne disposait plus, jusqu’à tout récemment, d’un événement montréalais pour la mettre en vitrine. Problème résolu par le Festival Sonore, un salon de guitare convivial où vous pouvez essayer les instruments et assister à des mini-concerts pour jouir pleinement de leur son unique.

Vous grattez depuis des années les cordes de votre Fender ou de votre Gibson, sans même imaginer que vous pourriez avoir accès à une guitare de luthier fabriquée sur mesure pour vous, à la main, avec un timbre unique. «Aujourd’hui, et particulièrement au Québec, la lutherie-guitare n’est plus seulement un produit luxueux et inaccessible. Plusieurs luthiers se soucient de démocratiser l’accès aux instruments haut de gamme», assure Théo Kazourian, lui-même artisan-luthier et fier ambassadeur du travail des luthiers québécois.

En effet, pour une si petite population, le Québec dispose de deux écoles professionnelles de haut niveau affiliées au système public, l’une à Québec et l’autre à Montréal. Une exception mondiale. «Ça donne au milieu de la lutherie local une vitalité hors de l’ordinaire et un rayonnement international certain.»

Un salon pas comme les autres

Avec ses collaborateurs Joel Barbeau et Florian Schneider, eux-mêmes fabricants de guitares, Théo a fondé le Festival Sonore: trois jours de salon, 67 exposants, plus de 200 instruments et accessoires et la possibilité d’échanger avec les créateurs. Certains viennent de l’étranger et feront plusieurs milliers de kilomètres pour venir exposer leurs instruments.

L’ambiance est conviviale. La lutherie au Québec, c’est une grosse famille, où l’on est heureux de vous inviter à prendre part aux conversations. L’un vous expliquera son plaisir à «expérimenter avec toutes les possibilités et les limites du matériau-bois», l’autre racontera sa joie de «développer des designs uniques», un autre encore détaillera les tessitures de ses instruments.

«Le salon met aussi en valeur les pédales d’effet et les amplis, un aspect distinctif très important pour nous», souligne Théo. Les bornes d’écoute au casque ajoutent à l’expérience de visite en permettant de tester les pédales d’effet et les guitares électriques. Dans les cabines insonorisées, on peut aussi essayer les guitares acoustiques en toute quiétude. «La scénographie reproduit l’état d’esprit de l’atelier et l’authenticité de ce métier», se félicite le cofondateur du festival.

«Le musicien a la possibilité de comparer en une seule journée le travail de plusieurs luthiers. C’est une opportunité rare.» Après avoir fait le tour des kiosques, rendez-vous dans la petite salle vitrée à l’étage, où des musiciens professionnels offrent des mini-concerts en utilisant les différents instruments proposés au rez-de-chaussée. La soirée d’ouverture se passe le 13 septembre: bons concerts, bonnes conversations et bonnes bières de microbrasserie sont prévus pour donner le coup d’envoi.

Festival Sonore
Du 13 au 15 septembre
Agora Hydro-Québec
Site web