Ne manquez rien avec l’infolettre.
Accords parfaits entre son et image

Accords parfaits entre son et image

Le printemps s’annonce magique à la Place des Arts, alors que la symphonie rencontre l’image. Place à la musique cinématographique avec les concerts Casino Royale, Distant Worlds : music from FINAL FANTASY puis Harry Potter et les Reliques de la Mort 1ère partie. Trois spectacles tirés de trames musicales qui seront au service des œuvres du grand écran. 

Voilà trois invitations à s’immerger complètement dans l’écoute de textures sonores et dans l’esthétique d’images projetées. « Nous voulons créer une soirée amusante, explique Andrea Warren, vice-présidente marketing et développement chez Attila Glatz, qui produit, gère et fait la promotion des concerts. On offre des frissons et du grand son de l’orchestre. C’est tout le drame, l’action et le suspense d’un grand film que vous vous souvenez avoir vu au cinéma qui sont combinés afin de créer cette expérience viscérale. »

L’univers Bond

Le 6 mars, on ne suggère rien de moins que James Bond version musicale. Le film le plus rentable de l’histoire de la série 007, Casino Royale, est le premier volet de cette série de concerts. Cette production invite le public à découvrir le monde de Bond sur écran géant, accompagné de la puissance d’un orchestre symphonique interprétant l’émouvante trame sonore du compositeur David Arnold.

Avec Casino Royale, EON Productions et MGM ont donné un second souffle à la franchise du célèbre espion. Le concert sera dirigé par le chef d’orchestre Evan Mitchell, qui a également assuré la direction musicale de plusieurs films, dont E.T., Jurassic Park et Singing in the Rain.

« Il vous suffit de regarder quelques minutes d’une scène d’action au Casino Royale en sourdine pour réaliser à quel point les cuivres et la basse électrique créent le sentiment de suspense que vous aimez dans ces films, explique Andrea. Ça va de soi : lorsqu’on présente cette musique en direct, il y a un sentiment plus grand que jamais et très audacieux. »

À vos consoles

Impossible d’imaginer un jeu vidéo sans sa fameuse trame sonore. La musique joue un rôle de premier ordre dans ces classiques. L’instant d’une soirée, le 7 mars, on se met en mode nostalgie puisqu’on rend hommage à la version originale de Final Fantasy VII en présence du compositeur Yoko Shimomura. La cheffe d’orchestre Arnie Roth dirigera la centaine de musiciens de l’orchestre philharmonique et du chœur Distant Worlds, dans une performance musicale à couper le souffle de pièces tirées de plus de 30 ans d’histoire de célèbres jeux vidéos.

Des images puissantes des succès des premiers jeux à avoir été produits pour la console Sony PlayStation seront fournies directement par le développeur de jeux Square Enix. Elles seront projetées de manière à être en parfaite équation avec la musique originale de Shimomura. On (re)verra donc l’énorme succès commercial en haute définition, livré de manière spectaculaire.

Le monde de Harry

Le septième film de la franchise Harry Potter est quant à lui mis en vedette les 3 et 4 avril, alors que la cheffe d’orchestre Sarah Hicks dirigera un ensemble qui jouera en direct la trame sonore composée par Alexandre Desplat. Ainsi, le long-métrage Harry Potter et les Reliques de la Mort1ère partie, mettant en scène les trois amis Harry, Ron et Hermione entreprenant de mettre fin aux pouvoirs de Voldemort, sera projeté en haute définition sur un écran de 40 pieds.

C’est en 2016 que l’initiative a débuté. CineConcerts et Warner Bros. Consumer Products annonçaient alors une série de films-concerts mettant en vedette le jeune sorcier aux lunettes, dans le cadre d’une tournée. Depuis la première mondiale, cette fois avec Harry Potter à l’école des sorciers en concert, plus de 2 millions d’amoureux de l’œuvre de J.K. Rowling ont vécu cette expérience fantastique. Au total, plus de 1 000 représentations ont eu lieu en 2019, dans plus de 48 pays.

Frissons garantis

L’orchestre ne vise pas à raconter l’histoire des films, mais plutôt à faire découvrir de grandes œuvres musicales et l’importance qu’elles occupent dans l’industrie. Ainsi, Attilaz Glatz invite les spectateurs à participer à une authentique expérience intense et émouvante, et surtout à éveiller leur curiosité pour la musique symphonique, tout en leur faisant vivre de grandes émotions. « Être assis avec 2 000 autres personnes aimant tous l’œuvre, retenant leur souffle en même temps, riant aux mêmes moments, c’est une expérience collective que tout le monde aime, précise Andrea. Combinez cela avec le son d’un orchestre complet et toute la nuit s’anime. »

Casino Royale en concert | Le 6 mars

Distant Worlds : music from FINAL FANTASY | Le 7 mars

Harry Potter et les Reliques de la Mort – 1ère partie | Les 3 et 4 avril

Pour plus d’informations sur les concerts : placedesarts.com