Ne manquez rien avec l’infolettre.
5 découvertes au Printemps écossais de la Place des Arts

5 découvertes au Printemps écossais de la Place des Arts

Connaissez-vous bien la culture écossaise ? Car elle ne se limite certainement pas aux cornemuses, aux tartans et aux chardons! Ce printemps, la Place des Arts nous convie à une célébration de la créativité artistique écossaise avec une série de spectacles de musique, activités gratuites pour toute la famille et conférences avec des artistes du Québec et d’Écosse.

Breabach + Le Vent du Nord

18 avril au Théâtre Maisonneuve

La rencontre entre deux cultures ne pourrait pas s’illustrer de plus belle manière. Le groupe écossais Breabach et la formation québécoise Le Vent du Nord se retrouvent à l’occasion d’un programme double alors que leur dernière rencontre remonte à 10 ans. Le premier fait son chemin dans la musique traditionnelle et le folk britannique avec sa maîtrise du chant gaélique et du step dance. Tandis que le second traduit une vitalité retrouvée pour la musique traditionnelle québécoise. Nul doute que la soirée sera festive, juste à voir le nombre d’instruments impliqués!

Four go wild in wellies

18 et 19 avril à la Cinquième salle

S’adressant aux moins de cinq ans, Four go Wild in Wellies traite de ce lien fragile qu’est l’amitié à travers la curiosité et le regard d’un enfant. Le spectacle est réalisé par Anna Newell, ancienne directrice artistique de la Replay Theatre Company de Belfast et la compagnie Indepen-dance 4, qui promeut la diversité et l’inclusion. Malgré son titre anglophone, le spectacle est sans langage, donc accessible à tous! D’ailleurs la distribution comprend des interprètes avec un handicap et d’autres sans handicap. Dans un décor automnal et forestier, l’aventure peut commencer. Il s’agit d’un récit initiatique où l’exploration du monde devient prétexte à la découverte des liens qui nous unissent.

Conversation avec Irvine Welsh

24 avril à la Salle Claude-Léveillé

Le nom vous est sans doute familier : Irvine Welsh, auteur et dramaturge écossais qui a écrit le célèbre roman Transpotting, adapté au cinéma comme au théâtre. D’ailleurs, on se rappelle la version québécoise de 1998, traduite et mise en scène par Wajdi Mouawad, puis repris au théâtre Prospero en 2016. C’est l’occasion de découvrir l’univers du créateur dans le cadre d’une conversation intime dans laquelle on apprendra sans doute beaucoup sur son processus de création.

Le chœur de l’Église St-Andrews et de St. Paul

17 avril à l’Espace culturel George-Émile-Lapalme

Le chœur de l’église presbytérienne St. Andrew et St. Paul de Montréal nous propose un programme riche, touchant différentes époques et cultures. C’est une expérience toujours grandiose d’assister à l’expression des harmonies vocales d’une chorale. Celle-ci compte 45 voix qui promet tout un voyage musical, un moment de grande beauté.

Paysage de Montréal : le grand héritage des écossais

À partir du 16 avril à la salle d’exposition

Réalisée en collaboration avec le Musée McCord – les photographies proviennent de leur collection – l’exposition lève le voile sur l’histoire des immigrants écossais à Montréal et leur rôle dans le développement de la métropole au 19e siècle. Que ce soit dans le domaine du commerce, de la finance, du transport, des sciences et de l’éducation, leur apport a été considérable. On célèbre ici un héritage commun à tous les Montréalais et l’importance d’une mémoire.

Le Printemps écossais, du 16 au 26 avril 2020, à la Place des Arts : Programmation complète