Ne manquez rien avec l’infolettre.
BloguesBières et dégustations

L’hivernale des Brasseurs 2012 : compte-rendu et top 5

Récemment, je vous parlais d’un évènement que j’attendais avec fébrilité : L’hivernale des Brasseurs. J’ai finalement assisté à cette belle fête hier soir, en compagnie d’enthousiastes qui avaient tous envie, autant que moi, de goûter à des concoctions d’exception. Question de me ressaisir et de retrouver mes esprits, je vous présente mon top 5 personnel des bières que j’ai le plus appréciées lors de cette édition du Winter Warmer ainsi qu’une brève énumération des points positifs et négatifs.

Top 5 des bières de ma soirée

Sur la trentaine de produits disponibles, je dois vous avouer ne pas avoir tout goûté, mais j’ai priorisé les produits qui m’intéressaient le plus en essayant de m’abstenir des quelques bières que j’avais déjà bues en bouteille. Il est à noter que je ne parlerai pas de l’aspect visuel des bières étant donné l’éclairage tamisé qui colorait l’ambiance au Théâtre Plaza.

5. L’Entrave / Brasseurs Illimités
Décrite comme une «imperial betterave ice», cette bière s’est définitivement démarquée par son originalité. Avec son nez parfumé de bonbons, cette bière est guidée par l’alcool (9.5%) en bouche. La touche sucrée de la betterave revient constamment en rappel, avec douceur, pour équilibrer l’expérience.

4. Jolly Roger / Le Naufrageur
Cette brune au miel et à la vanille est surtout réussie à cause du bon dosage des arômes qu’elle suggère. La vanille est juste à point; le miel s’harmonise bien au mélange. Du haut de ses 11% d’alcool, cette bière réussit – malgré sa puissance déstabilisante – à propulser à l’avant-plan des saveurs particulières de coca, de café et de chocolat. Vraiment bon!

3. Dulcis Succubus (vieillie en barrique avec brettanomyces) / Le Trou du Diable
Présentée comme une saison sauvage à 7% d’alcool, la Dulcis Succubus était certainement l’une des bières les plus courues de l’évènement. La bonne réputation du Trou du Diable n’est plus un secret pour personne et chaque gorgée que j’ai pu boire de leurs bières n’a fait que confirmer cette renommée. Cette Dulcis, servie à même la bouteille, c’est de l’art. Pamplemousse, cerises, bois, houblon, avec la signature des levures : dé-li-cieux!

2. Forêt Noire (vieillie en barrique avec brettanomyces) / Broue Pub Brouhaha
Je l’avoue, je suis un adepte des levure brettanomyces. Elles me rendent fou ces levures! J’ai déjà bu la Forêt Noire auparavant – sublime stout impériale aux griottes –, mais boostée avec des brett, c’est une autre bière. La bière en perd son chocolat et moi j’en perds mon latin. C’est puissant et mémorable. C’est la seule bière que j’ai commandée à deux reprises.

1. Dominus Vobiscus Hibernus 2012 / Microbrasserie Charlevoix
Wow! J’en avais souvent entendu parler en bien, mais je n’avais jamais eu l’occasion de goûter à cette bière auparavant (la honte!). Mais maintenant que c’est fait, je considère qu’il y avait ma vie avant l’Hibernus et qu’il y a maintenant ma vie après l’Hibernus. C’est une brune belge parfaite. L’interprétation du style est irréprochable. La douceur côtoie la force dans une valse agrémentée de notes de cassonade, de fruits rouges et d’épices. Bonne nouvelle, cette bière de renom sera de nouveau disponible en bouteilles sur les tablettes des commerces spécialisés au cours des prochaines semaines. À surveiller!

Les + et les –

Points positifs : Service rapide, beaucoup de places assises, impressionnant choix de bières, produits de qualité, bouteilles d’eau pour se rincer la bouche entre chaque dégustation, bon choix de salle, enthousiasme du personnel.

Points négatifs : Accès irréguliers aux petites bouchées (les serveurs ne passaient pas toujours où j’étais assis), prix élevé de l’évènement (95$ + tx) pour ceux qui n’auraient voulu prendre que quelques verres, indisponibilité du programme de la soirée (problème d’impression, m’a-t-on dit).

***

Je salue au passage tous ceux avec qui j’ai eu le temps de discuter au cours de la soirée. C’est toujours un plaisir de parler de bières avec des gens qui ont le regard qui s’illumine lorsqu’il est question du divin liquide. Bravo à tous les organisateurs, aux brasseurs qui sont de réels virtuoses et un gros merci à Sleeman-Unibroue qui m’ont offert un billet afin que je puisse assister à cet évènement.