BloguesBières et dégustations

Appel aux brasseurs : les étudiants en grève ont besoin d’une bière officielle

Je viens de subir la conférence de presse de Line Beauchamp et Raymond Bachand en direct. Il s’agissait, à mon avis, d’un pénible moment de télévision. Ici, l’expression «pièce d’anthologie» ne s’applique pas.

En gros, on propose d’augmenter les prêts et de rendre le remboursement proportionnel aux revenus. Augmenter les prêts quand on demande de baisser les frais, c’est comme essayer de réparer une crevaison avec du tape électrique! À ce titre, le scripteur Paco Lebel a trouvé une meilleur analogie que moi sur Twitter :

La nouvelle offre de Line Beauchamp aux Étudiants? Wow! Cé l’équivalent de pisser dans face de quelq’un qui a soif!

Je crois sincèrement que la sortie des deux ministres n’était qu’un exercice de relation publique pour endormir la population et discréditer les étudiants. Il m’est d’avis que le gouvernement ne fait que jeter de l’huile sur le feu avec des mesures qui représentent carrément une atteinte à l’intelligence. Pour plusieurs raisons, je n’étais pas tellement impliqué dans le mouvement étudiant depuis le début, mais ce matin je me suis senti personnellement pris pour un pion par un gouvernement qui préfère – encore une fois – gâter les institutions financières. Alors qu’on prend connaissance de nouveaux scandales tous les mois, qu’on sait que le gouvernement garroche de l’argent par les fenêtres, qu’il s’apprête à vendre nos ressources naturelles à rabais, je refuse que les étudiants financent cette industrie de copinage.

Pendant que le «mouvement des individualistes» suggère aux étudiants de couper deux bières par semaine pour payer leurs études, je lance  un appel aux brasseurs du Québec afin qu’ils mettent sur le marché une bière officielle pour soutenir les étudiants dans leur cause. Puisque le printemps risque d’être long, aussi bien joindre l’utile à l’agréable. Une partie de l’argent amassé par la mise en marché d’un tel produit pourrait servir à mettre en place des initiatives et des moyens de pression de grande envergure. On jase là, j’ai même quelques idées de noms pour cette bière potentielle :

  • La rouge de colère
  • La manif
  • La soif de justice
  • (…)

Vous avez d’autres idées? La discussion est lancée… Si vous avez besoin de me rejoindre pour en discuter, vous pouvez m’écrire à l’adresse redaction [AT] dimanchematin.com. Je suis prêt à m’impliquer dans le développement du produit et dans sa mise en marché si nécessaire.