Ne manquez rien avec l’infolettre.
BloguesBières et dégustations

La Cuvée d’été – Quand l’ambiance swing et la bonne bière se donnent rendez-vous au soleil

Ça d’l’air qu’il va y avoir de la bonne bière dans le Quartier des Spectacles cet été! Une Cuvée d’été aux Jardins Gamelin (la Place Émilie-Gamelin, entièrement réaménagée), vous en avez entendu parler? C’est un peu comme la Cuvée d’hiver, sauf que c’est l’été et c’est à l’extérieur (il fallait y penser)! L’événement se tiendra du vendredi 17 juillet à 15h jusqu’au dimanche 19 juillet à 23h. Mais retournons un peu en arrière pour savoir comment j’en ai entendu parler.

Moi, dans la vie, je conseille des bières de microbrasserie. Dans le cadre de mes fonctions (j’aime les formules officielles), il m’arrive de me faire interpeller par des gens qui ont besoin d’inspiration. Cette semaine, un homme d’âge mûr (j’aime les formules atténuantes) est venu me voir pour me demander de lui conseiller une bière qui goûtait EX-AC-TE-MENT comme la Guinness. Je lui ai vendu une Guinness. Il était bien content. Quelques minutes plus tard, une jeune femme moyennement jolie (elle était canon, mais comme ma douce lit parfois mes articles, je me garde une petite gêne) est venue me demander si j’avais entendu parler de la Cuvée d’été. La Cuvée d’été? Mais voyons! C’est l’Hiver la Cuvée ma grande! Elle a esquivé un sourire VRAI-MENT mignon avant de quitter la pièce.

Il y a une Cuvée d’été? Oh la la, mais il faut AB-SO-LU-MENT (j’aime écrire mes adverbes en majuscules avec des tirets) que j’écrive un article là-dessus! Mais commençons par le début; s’il y a une Cuvée d’été, c’est bien parce qu’il y a eu une Cuvée d’hiver auparavant. C’est comme les bottes, on a des bottes d’hiver et des bottes d’été (mauvais exemple). L’édition hivernale, je connais; j’ai assisté aux trois éditions (je n’écris pas ça pour me vanter, mais… ah et puis oui, j’écris ça pour me vanter). Par contre, pour ce qui est de l’édition estivale, je n’y connais rien. C’est nouveau; c’est encore dans la boîte, pas déballé. Or, puisque c’est un peu ma job d’écrire des articles sur la bière et la scène microbrassicole, il faudrait bien que je fasse semblant que j’en connais un peu plus que vous autres, hein? À moins que j’essaie de masquer mon ignorance derrière des anecdotes?

Permettez-moi une parenthèse (parce que tsé, ce n’est pas ça qui manque dans ce texte les parenthèses). L’autre jour, j’étais dans le Maine avec un ami de longue date (en fait, on se connaît depuis le 2 mai, y’a pas plus court comme date). Nous étions en quête des meilleurs beer stores du coin. Nous avons demandé à un passant de nous aiguiller (en fait, c’étaient nous les passants, lui il était assez immobile). Le dude s’est mis à pointer vers l’Ouest en gigotant vivement avec ses bras. Nous avons regardé vers l’Ouest et nous n’avons rien vu. «Look further», qu’il a dit, mais dans mes oreilles ça sonnait plus comme «Luke Ferder». Je lui ai répondu «I don’t know this guy». Et là, il pensait que je parlais de mon ami – moment de malaise. Il a donc continué de pointer vers l’Ouest en spécifiant qu’il pointait le Vermont : «you’ll find good beers out there». Le gars était zéro chauvin et il se foutait un peu du New Hampshire.

(Fin de la parenthèse)

Alors la Cuvée d’été. Voici ce que j’en sais, en vrac (le vrac, c’est une excuse pour sauter du coq à l’âne). L’entrée est gratuite, mais les visiteurs peuvent se procurer un joli verre à remplir à leur arrivée (8$) ainsi que des jetons pour les consommations. Les Trois Mousquetaires, Broue Pub Brouhaha, Le Saint Bock et L’Espace Public seront sur place pour, dans un élan magique sous le soleil de juillet, faire passer la bière de l’intérieur de leur kegs à votre verre. De plus, les restaurants Dirty Dogs et La Confrérie seront présents pour offrir une bonne bouffe aux festivaliers (ouep, je pense qu’on peut parler de festival parce que l’esprit festif risque de régner). On parle d’une centaine de produits à découvrir. C’est Miki Trudel, une spécialiste en bières de microbrasseries et aussi une amie (je n’écris pas ça pour me vanter, mais… ah et puis oui, j’écris ça pour me vanter) qui va élaborer le menu des bières en dégustation. Dans le même esprit que la Cuvée d’hiver, une programmation musicale au rythme des années 50, avec des danses swings et rock’n’roll, est prévue (juste pour vous prouver que je suis déjà dans le beat, je tapais du pied en écrivant la dernière phrase).

Alors y serez-vous (aucune obligation de répondre, je n’entendrai rien)?

La programmation détaillée et l’horaire de l’événement seront dévoilés sous peu.
Pour plus de détails sur l’événement, visitez le site Web de La Cuvée au http://lacuvee.ca/
ou la page Facebook au https://www.facebook.com/lacuveemontreal

cuvee