Ne manquez rien avec l’infolettre.
BloguesLa vie en BD

Quand les bédéistes s’intéressent au conflit étudiant

J’imagine que, comme moi, vous avez lu une multitude d’opinions autour du dossier de la Loi 78 et de la hausse des frais de scolarité. Probablement que, vous aussi, vos fils Twitter ou Facebook sont inondés d’argumentaires et d’hyperliens. Que vos journées sont ponctuées de lectures de notes de blogues ou d’éditoriaux, ça et là, pour ou contre, balancées ou partisanes, sur ces thématiques aujourd’hui incontournables. Tout le monde en parle.

Je ne sais pas si vous l’avez vu passer sur les réseaux sociaux récemment, mais il y a une initiative qui, quelle que soit votre opinion sur la question, risque de vous faire sourire. C’est Vincent Giard qui, virtuellement, a organisé une « manif de bonshommes », regroupant une galerie de personnages dessinés par plus d’une centaine de bédéistes et d’illustrateurs (oui, vous avez bien lu : plus d’une centaine!). Disons qu’on vous épargnera la traditionnelle énumération des noms qui accompagnent, habituellement, ce genre de note! On retrouve donc une vive quantité « bonhommes » dessinés qui marchent, grâce à la magie de l’animation, carré rouge à la main, contre la Loi 78. Le tout accompagné du hashtag #bohommesencours.

Vous pouvez découvrir l’initiative sur manif.aencre.org.

Évidemment, ce n’est pas là la première initiative de bédéistes autour de ces sujets. Loin de là. En début de conflit, notamment, une quinzaine d’auteurs (dont Cathon, Jimmy Beaulieu, Luc Bossé, Vincent Giard ou encore Zviane) avaient proposé un fanzine virtuel intitulé La hausse en question, où ils illustraient l’argumentaire contre la hausse développé par les chercheurs de l’IRIS : hausse.aencre.org.

Et, plus récemment, certains de ces gens, ainsi que quelques autres ont proposé un second fanzine autour de la thématique, Dépasser la ligne, qu’on peut trouver au aencre.org/blog/2012/depasser-la-ligne.

Voilà pour les initiatives collectives. Du moins, je crois : je n’ai aucunement la prétention de faire ici un compte rendu exhaustif de ce qui a été produit en cours de conflit. Mais je me permettrai toutefois de recenser (sans volonté éditoriale en ce qui me concerne), pour compléter, quelques notes de blogues, recueillis en divers domiciles virtuels d’auteurs et illustrateurs d’ici. Quitte à faire un « volume 2 » de cette note en cours de route.

Donc, si vous avez envie de voir qu’est-ce que la Loi 78, la hausse des frais de scolarités et la grève étudiante ont inspiré à certains bédéistes…

Zviane, sur son blogue, a proposé deux notes explicatives: l’une  opposant ceux qui manifestes pour les idées et ceux qui le font par colère, ou une autre autre expliquant pourquoi, selon elle, cela vaut la peine d’investir en éducation.

Francis Desharnais, de son côté, se demande ce qu’il ferait s’il était ministre de l’Éducation sous cette loi. Et, à l’invitation de ses lecteurs, propose une note de sa série Burquette sur le site de l’ONF. Dans le registre « gag », il y a aussi une petite note sur BD de cuL de Luc Bossé, Hausse des responsabilités.

Par ailleurs, Laurence Lemieux choisit de faire un portrait de Gabriel Nadeau-Dubois, Chloé Germain-Therrien crée le personnage de L’oie spéciale, Jimmy Beaulieu partage son état de choc quant à ladite loi, à l’image de Julie Delporte, pendant que le collectif Zidara9 réinvente sa page couverture. Sans oublier Djanice St-Hilaire qui croque sur son blogue quelques images d’assemblées générales ou David Turgeon qui affuble l’un de ses personnages du carré rouge et Cathon qui, elle, l’utilise pour voter.

Alors voilà, petit portrait de la blogosphère bédéesque du Québec.

Au fil de mes pérégrinations, je n’ai malheureusement pas réussi à trouver de notes plutôt rattachées au carré vert ou au carré blanc, pour venir balancer cette présentation qui se veux, comme je l’ai précédemment mentionnée, ne se veut pas éditoriale. Si jamais vous trouvez (ou vous avez d’autres notes à proposer pour enrichir ce panorama, d’une opinion ou d’une autre), n’hésitez pas à me les transmettre!