Ne manquez rien avec l’infolettre.
BloguesLa vie en BD

FBDFQ 2015: de la variété au rendez-vous!

FBDFQ2015_affiche_SmallÀ la mi-février, le Festival de la BD francophone de Québec (FBDFQ) nous avait mis l’eau à la bouche avec le dévoilement de quelques-uns de ses invités (Tom Gauld, Emmanuel Lepage, Eduardo Risso et Olivier Grenson) (le détail ici). Et bien, ce mardi 10 mars, en conférence de presse, l’équipe du FBDFQ a dévoilé la balance de ses invités. Avec de nombreuses activités en bonus.

« Avec de plus en plus de créateurs participants à nos activités, le FBDFQ est assurément devenu une vitrine de choix pour la vitalité et la diversité du 9e art québécois », assure le directeur général Thomas-Louis Côté, par voie de communiqué. On parle ainsi de plus d’une centaine de représentants de la bande dessinée québécoise qui seront à l’événement : (outre ceux mentionnés début février, citons) Yves Rodier (El Spectro), Alex A (L’Agent Jean), Serge Gaboury, Jean-Louis Tripp (Magasin général), Jacques Goldstyn (Les Débrouillards), Jacques Lamontagne (Les Druides), Michel Falardeau (French Kiss 1986), Cathon (Les Cousines vampires), Blonk (23h72), Mikaël (Promise), Guillaume Perreault (Cumulus), Réal Godbout (Red Ketchup), Pascal Girard (La Collectionneuse), André-Philippe Côté (L’Autre Côté), Pierre Bouchard (Je sais tout), India Desjardins (La Célibataire), Gautier Langevin et Olivier Carpentier (Far Out), Cab (Hiver nucléaire), Tristan Roulot (Hedge Fund), Rémy Simard (Mes Dinky), Zviane (Le Bestiaire des fruits) et de nombreux, nombreux autres. Essentiellement (si on veut faire bref), la majeure partie de l’univers BD québécois y sera.

Pour l’international? Outre les noms déjà explorés, on a annoncé également la participation (entres autres, évidemment), de :

  • François Walthéry, le créateur de Natacha, l’emblématique hôtesse de l’air;
  • Silvio Camboni, à qui l’on doit Les Mondes cachés et Gargouilles;
  • Joub et Nicoby, qui ont préparé le sympathique Dans l’atelier de Fournier (et réalisé moult albums solos);
  • Nicolas Kéramidas, dessinateur sur Luuna et Tykko des sables;
  • Nicolas Wild, l’homme derrière Ainsi se tut Zarathoustra et Kaboul Disco;
  • Yvan Pommaux, auteur jeunesse qui a offert, entre autres, Mario Duval en BD;
  • Benoit Feroumont, qui nous a offert, entre autres, la série Le Royaume;
  • Olivier Grenson, autour de sa série Niklos Koda;

On également noter la participation de l’auteur bordelais Mr. Kern, actuellement en résidence de création à Québec (et à qui le FBDFQ donnera un atelier à Morgan Bridge, du 3 au 12 avril), ainsi que le Belge Jean-Luc Cornette, surtout connu pour ses scénarios (citons Frida Kahlo, Ziyi ou Le Sourire de Mao). Sans oublier Cécile Brosseau, qui viendra rejoindre son scénariste Yves Rodier autour de leur série Purgatoire.

la-lune-est-blanche-lepage

Volet spectacles

Plusieurs spectacles ont également été annoncés (de même qu’une dizaine d’expositions). Évidemment : on reviendra en détail sur quelques-unes d’entre elles, en cours de route, sur ce blogue. Cela dit, de manière générale, il y aura…

Une conférence d’Emmanuel Lepage sur l’Antarctique (autour de sa bande dessinée La Lune est blanche) au Musée de la civilisation (samedi 11 avril, 14h30) qui sera précédé d’un concert dessiné sur le thème du voyage (Panoramas, avec l’orchestre Rond-la-Boule et les dessinateurs ValMO et André « Gag » Gagnon).

Le retour de la traditionnelle soirée d’impro BD (réalisée en collaboration avec la Ligue québécoise d’impro BD), le samedi 11 avril à compter de 20h.

Retour également de La Fièvre des planches, sous le thème Swing’n’Love avec Melvis and the Jive Cats et les dessinateurs Francis Desharnais, Bach et Nicolas Kéramidas. Une soirée dansante autour de l’univers du Swing, avec histoire croquée en direct à l’écran.

Le FBDFQ ira aussi vers le Théâtre Petit Champlain, le jeudi 9, avec une lecture intitulée Paroles de planches (le seul spectacle payant de la programmation) réalisée en collaboration avec les éditions BerBer 13-13 et le festival Lyon BD. Au programme : une mise en lecture théâtrale d’extraits de BD. Deux des comédiennes y BD_MNBAQ_1participant (Anne-Élizabeth Bossé et Lise Castonguay agiront d’ailleurs à titre d’ambassadrices du Festival : « C’est un plaisir pour notre organisation de collaborer avec elles sur un projet stimulant comme celui que nous développons et de pouvoir compter sur leur appui à nos actions », notait Thomas-Louis Côté).

Enfin, pour finir la ronde des « faits saillants » de ce dévoilement de programmation, on annonce aussi un retour du Festival au Musée national des beaux-arts du Québec pour le dimanche 12 avril. Tout d’abord avec présence, en journée, d’auteurs BD québécois et étranger qui seront invités à venir imaginer planches et histoires autour des expositions photographiques du Musée (de 10h à 11h30 et de 14h à 15h30) et, à 13h, avec le retour du Conte à bulles, avec Yolaine à la narration, Todd Picard à la musique et l’auteur breton Nicoby au dessin.

Évidemment, reste de nombreuses activités à mentionner. Lancements, 5 à 7, vernissages, activités familiales…

On y reviendra.

D’ici là, pour l’intégrale : www.fbdfq.com.

5 à 7 de lancement ce mardi soir

Et si vous souhaitez célébrer le lancement de l’événement, et en apprendre un peu plus sur sa programmation, le FBDFQ vous invite ce mardi 10 mars, de 17h30 à 19h30, à La Ninkasi du Faubourg (rue Saint-Jean) pour un 5 à 7 de lancement, avec dessin en direct en bonus. En effet, une dizaine de bédéistes ont accepté de relever un petit défi proposé par l’équipe du Festival, dans le cadre d’une animation intitulée Le Roi de la montagne