Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.
BloguesLa vie en BD

Samedi de la BD gratuite 2017 : 37 librairies participantes

17264369_600285766831086_6656409687110466207_nSamedi 6 mai, c’est le Samedi de la BD gratuite. Cinquième édition.

Une initiative qu’a démarré Jean Marquis, propriétaire de La Boîte à BD de Laval, dans l’optique d’offrir un pendant québécois au Free Comic Book Day américain – autant qu’une vitrine d’ici pour la BD d’ici.

Au départ, le projet était étendu à quelques librairies de la région métropolitaine. Cinq ans plus tard, c’est pas moins de 37 librairies qui participent à l’initiative – d’un bout à l’autre de la province. Avec 3000 copies du recueil maintenant imprimées, ainsi que plusieurs libraires qui offrent et organisent des activités, animations, voire des festivals, autour du Samedi. Rien de moins.

Quelques exemples?

À Québec, la Librairie Morency organise un presque festival BD, entre 10h et 17h, « À la croisée des mondes » avec cosplayers, séance de dédicace (avec notamment Rémy Maynègre, Marine Blandin, André-Philippe Côté, Richard Vallerand et d’autres) ainsi que l’auto K2000 de la série culte Knight Rider.

Toujours à Québec, à la Librairie La Liberté, on proposera plutôt deux « duels de dessinateurs » où André « Gag » Gagnon et Caroline Soucy s’affronteront au dessin en direct (à 13h et 14h), pour offrir en soirée un « quiz BD » (avec pris à gagner) (dès 18h).

À Lévis, la Librairie H. Fournier, elle, invite les amateurs BD à un atelier animé par Guillaume Demers offert à 10h.

À Saint-Eustache, Patlow propose quelques artistes invités pour l’occasion (Erik T, Mat Dubois et Mullins).

Même formule à la Librairie Z de Montréal, qui, elle, recevra pour l’occasion les dessinateurs Jeik Dion et Donald Caron, ainsi que la cosplayeuse Marie-Claude Bourbonnais.

Ou encore à la Boîte à BD de Laval, où l’on annonce six auteurs – Velm, François Vigneault, Francis Desharnais, Alexandre Fontaine-Rousseau, David Therrien et SV Bell.

Bref, un échantillonnage qui, associé au nombre croissant de libraires participants, montre bien que le projet a véritablement fait boule de neige dans ces cinq premières années d’existence.

Pour l’édition 2017, à l’image des éditions précédentes, le recueil se veut d’abord et avant tout une vitrine. Entre textes originaux et extraits de récits publiés. Entre auteurs connus ou émergents, auteurs publiés ou indépendants. De récits humoristiques à des récits jeunesse, en passant par les récits d’anticipation, dramatiques, horrifiques… Bref : la variété au rendez-vous. D’un exclusif d’Alex A à un extrait du Titan de François Vigneault à paraître chez Pow Pow. Le champ est vaste, et c’est bien comme ça.

En bonus : l’album est offert gratuitement – sans achat requis – à quiconque se présentant dans une des librairies participantes.

Alors : on trouve la liste de ces 37 librairies ici.

Et, si vous voulez en savoir plus, je vous partage également un bref entretien (une dizaine de minutes) avec l’initiateur du Samedi de la BD gratuite, Jean Marquis :