Ne manquez rien avec l’infolettre.
Restos / Bars

Prana / Marie-Josée Richer : Fruits à grignoter

Petite entreprise éthique montréalaise, Prana se spécialise dans l’élaboration de collations santé biologiques. Discussion autour d’un bol de fruits séchés avec sa fondatrice, Marie-Josée Richer.

Faire découvrir aux Québécois que les abricots séchés ne sont pas naturellement orange fluo et "changer le monde, une noix ou un fruit à la fois", voici les missions dont s’est investie Marie-Josée Richer en fondant sa compagnie Prana. D’un "rêve de grignoteuse" commencé il y a six ans avec son conjoint Alon Farber, l’entreprise a bien grandi et les noix et fruits séchés bios transformés dans leur atelier ensoleillé du Mile End sont désormais distribués dans tout le Canada et même en Suisse!

"Quand je suis revenue au Québec après avoir vécu en Inde, je ne trouvais pas ce que je voulais manger dans les épiceries. Même dans des produits aussi simples que les noix ou les fruits, il y avait des sulfites, des conservateurs, des colorants… Pas moyen de trouver des aliments sains sans cochonneries!" explique celle qui prône le naturel et le moins de transformation possible en alimentation. "Le geste le plus simple du monde, c’est manger un fruit fraîchement cueilli sur l’arbre… et c’est ce que je veux préserver avec mes produits, la qualité et l’intégrité naturelles, de l’arbre à la bouche. Prana signifie "énergie vitale" et donc la fraîcheur avant tout."

Juste des fruits

Abricots au naturel d’un beau brun, cerises, mûres blanches (mieux connues sous le nom anglais de mulberries), le super-fruit du mûrier sauvage, baies de goji, raisins, dattes medjool, canneberges, bleuets, pruneaux, tomates, figues, physalis péruviens (cerises de terre) et bananes entières… la collection de fruits séchés de Prana est impressionnante et vient des quatre coins du monde. Privilégiant l’achat direct auprès des producteurs dans des exploitations familiales, l’entreprise n’achète que les premières récoltes.

"Le plus souvent, les fruits sont simplement séchés au soleil, sur des nappes sous les arbres où on les a cueillis. Certains, comme les bleuets et les canneberges, sont sucrés au jus de pomme et enrobés d’huile de tournesol bio pour empêcher qu’ils ne collent", explique-t-elle. "Hors de question d’y ajouter de la farine comme le font certaines marques: nous pensons à nos clients allergiques au gluten", précise Marie-Josée Richer.

Chaque marchandise fait l’objet d’un contrôle très strict et la certification bio doit être validée par Ecocert au Canada. "Je n’achète que ce que je voudrais consommer moi-même… Une année, les figues étaient de mauvaise qualité, alors on a simplement décidé de ne pas en vendre. Et quand j’ai un doute sur un produit, comme avec les baies de goji dont la certification bio est parfois douteuse, je l’envoie pour analyse en laboratoire" ajoute-t-elle.

Mangez des fruits… secs

Physalis séchés goûtant le bonbon acidulé, mûre blanche rappelant la saveur de la réglisse, bananes séchées aussi bonnes qu’un pain aux bananes… sans pain: Prana veut changer nos habitudes de grignotage. Mais les fruits secs, bourrés de vitamines, peuvent aussi être intégrés à notre alimentation autrement. Voici quelques conseils cuisine de Marie-Josée Richer:

– Infusez vos abricots secs dans de l’eau pour obtenir un nectar d’abricots.

– Réhydratés, abricots et baies de goji font une délicieuse compote. À étaler sur des fruits frais coupés et parsemés de noix de Grenoble.

– Les cerises et physalis se consomment nature, en confiture, dans les smoothies, en pâtisserie (clafoutis, tartes) et même en tisane. Réhydratez-les avant de les utiliser dans vos recettes.

– Tous les fruits secs peuvent remplacer les traditionnels raisins séchés dans vos recettes de muffins.

– La pulpe de datte peut remplacer le sucre dans vos recettes santé.

Atelier: 160, rue Saint-Viateur Est, Montréal, local 500
514 276-4864

Info et points de vente: www.pranana.com

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie