Ne manquez rien avec l’infolettre.
Terrasses

Bevo : Un petit tour en Italie

Le nouveau Bevo est une raison de plus pour ne pas éviter le Vieux-Montréal. Même l’été.

Vous n’aimez pas les touristes? Je vous recommanderais plutôt de prendre un bain de foule, rue Saint-Paul. Car il n’y a rien de plus agréable que de se sentir étranger dans sa propre ville, surtout quand la destination gastronomique est intéressante. Le Bevo bar + pizzeria est installé dans la petite rue Saint-Vincent, en plein cœur de l’action. Les rues pavées y sont piétonnes et la foule afflue. La terrasse du Bevo est très agréable. Nous y retrouvons ces chers amis avec qui nous avons passé de belles semaines en Italie. Un petit verre de prosecco? Et hop, nous voilà plongés dans l’ambiance post-vacances, avec pour seul espoir celui de prolonger encore cette agréable sensation.

Au menu

Sur la carte, nous retrouvons avec bonheur les plaisirs des trattorias de village. Arancinis, pizzas, cavatellis, porchetta: une cuisine traditionnelle bien exécutée par le chef Giovanni Vella. Rendez-vous à l’intérieur, dans la première salle à gauche, pour admirer le beau four à bois. C’est là que le pizzaiolo s’exécute. Vous en profiterez pour jeter un coup d’œil au bar, à l’éclairage rougeoyant et funky, et vous asseoir dans un des fauteuils-boules suspendus. Original!

Retour en terrasse, pour les entrées. Les polpettes, deux grosses boulettes de veau en sauce tomate, constituent presque en elles-mêmes un vrai repas. Les arancinis? Pareil, énormes, parfumés au safran et nappés de sauce à la viande. En abondance également, les calmars frits sont légers et dorés, servis cependant avec une banale sauce tomate. La salade de betteraves rôties et ses poires fraîches, noix de Grenoble et vinaigrette au vin blanc constitue ici la seule entrée légère, fraîche et sympathique.

Et les pizzas? Délicieuses, franchement. La pâte est mince, la croûte, généreuse, et celle qui s’appelle Bosco in bianco, agrémentée de champignons rôtis, de mozzarella et de lamelles de truffe noire, est épatante. Mais l’assiette la plus attendue était sans nul doute la porchetta al forno, ce plat de porc farci traditionnel du centre de l’Italie. La chair était abondante, mais la farce inexistante, le tout posé sur des asperges et du rapini presque bouilli. La sauce, un tantinet sucrée, a aussi déçu.

Douceurs

Nous terminons ce festin sur une autre note bancale: le tiramisu, très crémeux, manque de café et d’alcool. Par contre, la pizza au Nutella est d’une simplicité effarante et d’une efficacité incroyable. Juste pour elle, nous reviendrons!

Emballant /
La terrasse, invitante. Les pizzas, authentiques. Celle au Nutella est un must.

Décevant /
La porchetta ne nous a pas épatés, certes, mais le plus désagréable fut sans doute le service, lent et désorganisé. Un couple a même refusé de payer ses pizzas, après 45 minutes d’attente. Espérons que le patron en a pris bonne note.

Combien? /
Comptez une quarantaine de dollars par personne, avant taxes, alcools et service.

Quand? /
Du lundi au vendredi de 16h à 23h. Samedi et dimanche, de 12h à 23h.

Où? /
Bevo

410, rue Saint-Vincent
Info et réservations: 514 861-5039 ou bevopizza.com