Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.
Auberge Saint-Gabriel : saisir le client au vol
Restos / Bars

Auberge Saint-Gabriel : saisir le client au vol

Près de trois ans après son ouverture, la succursale du restaurant installée dans l’aéroport accueille une nouvelle chef.

C’est Émilie Rizetto qui avait pris la tête des cuisines de cette nouvelle Auberge Saint-Gabriel à son lancement au printemps 2016, après avoir passé deux ans dans le restaurant du Vieux-Montréal. En novembre dernier, elle a laissé sa place à Sher Findlay. La jeune chef (25 ans) a notamment travaillé cinq ans à l’aéroport d’Ottawa, d’où elle est originaire.

L’enjeu pour ce restaurant en aire ouverte est tout autre que pour celui de son grand-frère en ville. Ici, il s’agit d’amener les clients assez loin dans la jetée internationale de l’aéroport Pierre-Elliott Trudeau, jusqu’à ses portes, de les inciter à s’offrir un moment culinaire avant de prendre l’avion. C’est qu’à part un établissement situé tout prêt de la zone de sécurité, le reste de l’offre en restauration de la jetée consiste en des petits comptoirs pour manger sur le pouce.

Si ce n’est les grands boeings qu’on voit s’envoler par la fenêtre et les appels intermittents pour les vols, on oublierait presque qu’on est à l’aéroport. On retrouve les foyers typiques de l’Auberge Saint-Gabriel, le bois, et même de faux ossements de baleine en clin d’oeil au squelette retrouvé à la maison-mère. Le service est toujours aussi professionnel et élégant, tout en s’adaptant volontiers aux contraintes horaires des voyageurs. Mais manger à l’aéroport et plus rapidement que dans un resto traditionnel ne signifie pas pour autant qu’il faut sacrifier la qualité.

Côté cuisine, on retrouve le même souci du produit frais et de la présentation. « Certains clients sont agréablement surpris de trouver ici des produits comme du thon par exemple », confie Sher Findlay. Au menu : macaroni au fromage au homard de l’Atlantique, poulet de Cornouailles grillé à la broche, poke au thon, avocat et concombre, soupe au porc et aux nouilles d’inspiration asiatique, tartare de saumon de l’Atlantique, pétoncles de la Nouvelle-Écosse façon thaïe…

On retrouve des classiques comme le fish & chips, dont la panure est dorée au four (un régal), ou des nouveautés comme ce chou-fleur rôti à la broche et sa purée d’amandes (beau travail du légume façon viande). La chef prévoit aussi de créer des plats saisonniers et d’autres à saveurs asiatiques, et de développer une offre de hors-d’oeuvre.

Le resto est ouvert midi et soir, mais aussi en matinée (avec un menu d’œufs pochés sauce hollandaise, tartelettes aux champignons, bacon et œufs pochés, pain doré avec fruits de saison et mascarpone…) Il est aussi possible de réserver à l’avance, voire de privatiser l’espace lounge – histoire de commencer la fête dès le début du voyage dans le cas d’une bachelorette ou d’un mariage par exemple. Bref, exactement comme un restaurant classique ; sauf qu’on n’a pas à conduire pour repartir.

Aéroports de Montréal
Zone réglementée – International – Porte 52
514 633-9972
aubergesaint-gabriel.com

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie