Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.
Le grand pari du Grand Marché
Restos / Bars

Le grand pari du Grand Marché

Aménagé au coût de 24,5 millions de dollars, le Grand Marché ouvrira ses portes au grand public le 14 juin prochain en remplacement du Marché du Vieux-Port, avec un objectif d’achalandage de 1,6 à 2 millions de visiteurs par année. Là où une belle journée d’été pouvait attirer entre 10 000 et 12 000 visiteurs à l’ancien emplacement, le nouveau espère accueillir jusqu’à 20 000 visiteurs par jour.

Si les études de densité du secteur confirment le potentiel de relocalisation à cet emplacement bien connecté au réseau routier, le défi est manifeste: le site du Grand Marché n’étant pas un lieu de passage naturel ou obligé, il devra s’imposer comme une destination incontournable. Dans cette optique, il a été conçu comme un lieu d’échange, de beauté, de collaboration et d’innovation afin d’intéresser et de fidéliser une clientèle intéressée par les enjeux actuels en alimentation.

Un pavillon revampé

Aménagé à même le pavillon du commerce sur le site d’ExpoCité, le Grand Marché mesure 200 sur 400 pieds. C’est le consortium Bisson associés et l’Atelier Pierre Thibault qui a été mandaté pour réaménager ce bâtiment datant de 1924. Pour l’architecte Jonathan Bisson, l’un des défis a été de préserver cette structure tout en y intégrant toutes les nouvelles fonctions associées à un marché public. Immenses puits de lumière, passerelles aériennes, gradins et escaliers donnant sur la place principale, abondance de végétaux: de nombreux attraits visuels enjoliveront les emplettes gourmandes.

Selon lui, un des aspects distinctifs du design demeure l’utilisation omniprésente du bois, sous la forme d’un lamellé croisé d’épicéa: «Un matériau rarement utilisé sous forme de finition. Il a été soigneusement travaillé et installé sur la plupart des nouvelles surfaces construites. La finition du bois est imprégnée d’une huile naturelle à base de lin qui donne une ambiance chaleureuse au lieu.»

Guichet unique

C’est la Coopérative des horticulteurs de Québec, déjà gestionnaire du Marché du Vieux-Port de Québec, qui a remporté le mandat de gestion du nouveau Grand Marché. En plus de veiller à coordonner la présence des marchands permanents et saisonniers, elle aura sous sa responsabilité – et sous la supervision de la cheffe Mylène Simard – la gestion du restaurant Les Arrivages, dont la mission sera de mettre en valeur les produits disponibles sur place. De plus, elle opérera un marché général qui permettra aux visiteurs de faire leur épicerie sur place, dans l’esprit d’un véritable one stop shop. «Il y aura des épices et du lait, par exemple, l’idée étant d’être complémentaire à l’offre des marchands», souligne Daniel Tremblay, directeur de la coopérative.

Le cœur de l’offre du marché s’appuiera sur 31 marchands permanents et 80 étals saisonniers qui permettront d’accueillir simultanément les denrées de 35 à 40 producteurs sur la soixantaine attendus durant l’été. La liste précise des marchands présents sur place sera mise à jour régulièrement sur le site du Grand Marché, afin de refléter la disponibilité des produits offerts au gré des récoltes. Si la majorité des commerces sont situés dans l’enceinte du bâtiment, 24 étals extérieurs protégés par des auvents animeront ses abords.

Une programmation diversifiée

Plusieurs initiatives viennent se greffer à l’offre commerciale de base. «Une boulangerie et une boucherie, il y en a dans tous les marchés du monde, mais d’autres volets, comme La Tablée des Chefs qui va présenter des cours de cuisine, et les Urbainculteurs qui vont donner des trucs de jardinage et d’horticulture, vont rendre le marché unique à Québec», croit Daniel Tremblay. Avis aux intéressés: les inscriptions pour le camp de jour de la Tablée sont désormais ouvertes!

Par ailleurs, l’un des aspects les plus originaux de la programmation du Grand Marché s’incarne grâce à l’établissement de l’organisme Mycelium dans son enceinte. Il s’agit d’un incubateur d’entreprises alimentaires innovantes qui permettra à des entrepreneurs en démarrage de développer leurs produits et de les tester en temps réel auprès de la clientèle du Grand Marché grâce à un espace prévu à cet effet.

Les visiteurs du Grand Marché pourront aussi profiter de vitrines technologiques conçues par l’Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels (INAF) et la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation (FSAA) de l’Université Laval. Aquaponie, consommation responsable, zéro déchet, tendances alimentaires: les visiteurs seront initiés à une foule de thématiques actuelles.

Accessibilité améliorée

Les artistes du spectacle de cirque Féria par FLIP Fabrique seront de retour à l’été 2019, bien qu’ils quitteront cet été l’Agora du Vieux-Port pour investir la Place Jean-Béliveau, tout juste à côté du Grand Marché. Ils y offriront 42 représentations de la mi-juillet au début septembre. «Il s’agit d’une place publique spacieuse et d’un terrain de jeu formidable qui a beaucoup de potentiel pour accueillir des activités qui vont ajouter à l’attrait du lieu», s’enthousiasme Daniel Tremblay. «C’est l’fun! Tu viens sur le site, c’est accessible, il y a des jeux d’eau pour les enfants, une place pour la famille, des représentations de cirque: tu repars avec beaucoup plus que des emplettes!»

À compter de 9h45 et à chaque heure, un autobus voyageur de 56 places effectuera gratuitement un aller-retour à partir du Vieux-Québec vers le site du Grand Marché. «Bien qu’on l’appelle navette touristique, ce service est aussi disponible pour les citoyens de Québec», souligne Julie Dubois, conseillère en communication à la Ville de Québec, qui estime l’emplacement stratégique des plus accessibles. «Il y a aussi 13 trajets d’autobus qui permettent d’accéder au site du Grand Marché, sans compter les navettes mobilisées pour les événements spéciaux.» De plus, les automobilistes disposeront de 2 heures de stationnement gratuites sur l’une des 350 places jouxtant le Grand Marché.

Des célébrations d’ouverture

Lancée en grande pompe le 14 juin, l’ouverture du Grand Marché s’accompagnera de trois journées de festivités qui visent à faire découvrir aux visiteurs cette nouvelle attraction agroalimentaire. Dégustations culinaires, exposition de photos, animations théâtrales, activités amusantes et éducatives pour les jeunes: le Grand Marché espère séduire les familles.

En parallèle, le BBQ Fest Rickard’s se tiendra lui aussi sur la place Jean-Béliveau. Chapiteaux et camions de cuisine de rue accueilleront des démonstrations culinaires de chefs, des exposants et une programmation musicale qui fera assurément lever le party.

 

Grand Marché de Québec
Ouverture officielle: 14 juin
250-M boulevard Wilfrid-Hamel

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie