Ne manquez rien avec l’infolettre.
BloguesRichard Martineau

Douce France

ILHAM BENNIS:

"La France n'a pas dépassé de seuil d'immigration. Ces enfants des cités sont de la troisième génération d'immigration. Ça veut dire qu'ils sont Français!

Des Francais qui viennent de grands- parents soldats pour la France pendant la guerre, ouvriers dans les usines, des Français quand on avait besoin d'eux.

Le vrai problème de la France, c'est le dépassement du seuil de racisme et la discrimination …
C'est un genre de racisme direct, on te fouille 8 fois par jour parque tu n'es pas blond aux yeux bleus, on te crie sale noire ou sale arabe, on t'empêche d'entrer a l'école parce que tu porte un foulard, on te refuse un emploi parce que tu t'appelles Mohamed, on te refuse le logement à l'extérieur des cités…

Et tout ça, en te regardant dans les yeux, sans gène. C'est normal d'être raciste en France, ce n'est pas comme le genre de racisme au Québec où c'est plutôt hypocrite, on se garde une petite gène, ici, on est raciste mais on ne le montre pas aussi clairement…

En France, le seuil de racisme ne pouvait que provoquer la colère de jeunes qui sont Français et qui ont perdu tout espoir en l'avenir, et tout cela explosera au visage des politiciens qui ne pensent qu'à régler les problèmes à court terme, le temps de leur règne…"
_______

KATHIA BERNARD:

"La France a ouvert les bras à l'immigration, notamment nord-africaine, après l'hécatombe de la 2e guerre mondiale qui a entraîné une pénurie de bras pour reconstruire. Mais jamais, elle n'a accepté de faire de ces immigrés des citoyens comme les "vrais" français, les blancs qui se dénigrent déjà entre eux d'une région à l'autre car incapables d'intégrer des différences.

Elle n'a pas demandé à ces immigrés de s'intégrer, elle leur a demandé de s'assimilier à cette société (forcément supérieure à la leur) qui leur a toujours fait sentir qu'ils n'étaient pas et ne seraient JAMAIS Français.

Encore aujourd'hui, 3-4 générations plus tard, les Français de France ne peuvent appeler Français ces descendants d'immigrés qui resteront touours des Arabes, des Noirs, des Portugais etc…

Car ils sont trop prompts à juger les autres, pas assez ouverts aux autres cultures, trop imbus de leur passé historique et culturel pour accepter l'autre dans sa différence qui n'est jamais vue comme une richesse mais comme un danger de perdre sa propre identité.

Alors, on a rangé ces immigrés loin des grands centres, dans des banlieues rien que pour eux pour ne pas les voir. On les a oubliés, mis en marge, montrés du doigt et aujourd'hui, ils sortent du placard. Il faudra plus que 2 -3 mesurettes sociales pour règler le problème car la gangrène est à un stade très avancé."
__________

HUGUES POWER:

"Pour intégrer des immigrants à une société, il faut y mettre l'énergie et les moyens nécessaires.

Un élément qui semble déterminant dans le cas de la France est l'écart qui existe entre le niveau de vie des immigrants et celui du reste de la population. Il est de la responsabilité de l'État de veiller à ce que chacun puisse vivre dignement dans une sociétée qui lui offre l'opportunité de s'instruire, travailler et de progresser tant au niveau personnel que social.

Il semble plustot décevant qu'un pays dont la devise est "Liberté, égalité, fraternité" depuis plus de 200 ans n'arrive pas à faire mieux."
_________

ALEX MAZIGI:

"Ça fait des années que je dit que la France déborde. Je passe un peu pour raciste, mais entre vous et moi, qu'est-ce qui est mieux? Accueillir des immigrants, les mettre au chômage et les entasser dans les cités? Ou bien réduire le nombre d'immmigrants et être capable de leur offrir un avenir?

Je sais que ça peut paraître simpliste comme argument. Cependant, moi-même fils d'immigrants, je suis heureux que le Québec a eu les reins assez solides pour pemettre à ma familles de s'épanouir ici après son arrivée en 1963.

Encore une fois, la France vit dans de belles théories qui sont complètement irréalistes: le socialisme irresponsable. Ce qui me fait encore plus peur, c'est que le Québec est engagé sur la même voie. Nous allons devoir comprendre que l'on ne peut pas être socialement généreux si nos moyens ne nous ne le permettent pas."
______

TANGUY EXUMÉ:

"Un vrai désastre, ce qui se passe en France présentement. On le qualifie de guerre, on traite les jeunes immigrants de guerillos, le ministre de l'intérieur demande qu'on renvoie les étrangers coupables chez eux.

C'est Jean-Marie Le Pen qui doit rire dans sa barbe. C'est lui qui disait qu'il aimait les étrangers, mais seulement lorsqu'ils sont chez eux. Et comme d'habitude, la mère patrie, la grande colonisatrice qu'est la France, décline toutes responsabilités; elle demande même des excuses.

C'est parce que les gens de la cité sont musulmans ou noirs qu'ils ont ce comportement? Mettez n'importe qui (noir, blanc, jaune) dans un milieu où la précarité règne, et les plombs vont finir par péter…

Peut-être qu'effectivement, le seuil d'immigration est dépassé. Mais que fait-on de l'intégration des petits-enfants de ceux qu'on est allé chercher dans les années 60? En France, et ceci n'est que mon impression, on s'en balance de l'immigrant qui vit dans un HLM. L'intégration, ils ne connaissent pas!

En effet, même le père du grand footballeur Zinédine Zidane (Zizou) n'a pas la citoyenneté française, car il n'en a (soit disant) jamais fait la demande!
Je prends mon cas au Québec, je suis résident permanent depuis bientôt 3 ans et le gouvernement canadien m'envoie des papiers pour ma citoyenneté, c'est déjà un bel effort d'intégration!

En France, le seul moyen de sortir de la cité et d'avoir une notoriété, c'est d'être sportif."