Ne manquez rien avec l’infolettre.
BloguesRichard Martineau

Les "Amaricains"…

Courriel de Chana Rodes

J'en ai marre d'entendre parler sans cesse des 'Américains', comme si ceux-ci étaient tous des Georges W. Bush en puissance.

On répète qu'il ne faut pas mettre tous les musulmans, juifs et autres ethnies ou nationalités dans le même panier; cela s'applique aux américains, aux québécois et aux canadiens aussi!! On peut être en désaccord avec la politique d'un gouvernement ou avec certains idéaux d'une religion donnée; on ne peut pas, à partir de là, juger de tous les individus qui forment un peuple.

Après ca, on se demande pourquoi y'a des guerres…

Tout à fait d'accord!

Les États-Unis, c'est un maudit grand pays. Quand on dit "Les Américains", de qui parle-t-on, au juste?

Des Américains de Boston, de New York, de San Francisco, du Vermont, de Washington, de Chicago, de Miami, de Burlington, de Provincetown, de Seattle, de Los Angeles????

Il n'y a aucun lien entre les habitants du Texas et les New Yorkais, ou entre ceux qui vivent au Nouveau-Mexique et les écolos gauchistes du Vermont..

Ce sont des gens complètement différents, qui ont des valeurs parfois totalement opposées.

On ne peut pas dire que les habitants du Texas sont représentants de TOUS les Américains, voyons! C'est de la mauvaise foi…

Les États-Unis, c'est AUSSI Norman Mailer, Philip Roth, Carl Bernstein, John Updike, Paul Auster, John Irving, Kurt Vunnegut, Gore Vidal, Michael Moore, et j'en passe…

Parfois, j'ai l'impression que l'anti-américainsime est le seul racisme socialement acceptable…

Parlant de racisme, avez-vous remarqué? Plus personne ne dit le mot "Juif", maintenant. On préfère parler de "haute finance internationale". C'est plus politically correct. Mais ça veut dire la même chose… C'est une façon d'exprimer ses préjugés sans choquer personne.

C'est comme les vieilles jokes misogynes. Plus personne ne rit des femmes en public, plus personne ne traite les femmes de connes, d'imbéciles. On préfère rire des "blondes". On a juste trouvé un autre mot pour dire la même chose… C'est plus hypocrite, ça passe mieux en public.

Ça paraît moins raciste. Mais ça véhicule le même maudit préjugé…