Ne manquez rien avec l’infolettre.
BloguesRichard Martineau

La loi c’est la loi (réaction)

Réaction de Jean-François Brown à mes entrées sur le Military Act, qui donne des pouvoirs extraordinaires à George W. Bush (La loi c'est la loi et L'heur est grave)

Cette loi est mauvaise pour la démocratie pour la raison suivante : elle fait fit du principe de l'habeas corpus.

En gros, cela veut dire que quiconque est arrêté et désigné comme un combattant illégal (c'est à dire potntiellement n'importe qui, car la définition d'un tel ennemi reste pour le moins vague) n'a pas le droit de poursuivre le gouvernement pour le défier de justisfier l'arrestation et la captivité.

Bref, la police ou l'armée peut détenir qui elles veulent sans avoir à s'en justifier.

Il n'y a qu'un mot pour décrire une telle situation et c'est "dictature", quoi qu'en dise les disciples de W.

De plus, au sujet de la torture, il est vrai que la loi semble interdire le traitement dégradant ou inhumain, mais sans toutefois définir ce qui caractérise un tel traitement et laissant au président la liberté de le faire, lui même, comme bon lui semblera. Or, vu les événements qui sont survenus à la prison d'Abu Grahïb, permettez-nous d'être sceptiques quand aux bonnes intentions de George Bush en la matière.

McCain a simplement plié l'échine dans cette histoire.