Ne manquez rien avec l’infolettre.
BloguesRichard Martineau

Le christianisme, une religion de gonzesses?

Pour le psychanalyste Malek Chebel, la religion musulmane est populaire auprès des jeunes hommes car elle leur permet de "venger" l'honneur perdu de leur père.

C'est ce qu'il a dit à une journaliste du Point en septembre 2005.

"Je suis toujours surpris par la force de conviction des convertis chrétiens à l'Islam. Qu'est-ce qu'il y trouvent? Une virilité et une sécurité qu'il n'y a plus dans le christianisme…

La force de Jésus – mais c'est aussi son talon d'Achille – est d'avoir promu une religion de bonté, de miséricorde, mais aussi de souffrance. On te frappe la joue, tu tends l'autre. C'est une religion compassionnelle. En Orient, on dirait que cette religion défend des vertus féminines.

Que propose Mahomet? Un renforcement du patriarcat. Les valeurs fortes comme la richesse, la force, la guerre ne sont pas remises en question. C'est une religion masculine par définition."

Intéressant, comme point de vue.

En Orient, on assiste à une montée en force de l'Islam; et en Occident, à une montée en force des mouvements masculinistes.

Deux discours, un même combat – le rétablissement des valeurs dites "masculines", "viriles", "mâles"… Une réaction à la féminisation du monde…