Ne manquez rien avec l’infolettre.
BloguesRichard Martineau

Sa va têtre bo taleur

Une autre réaction intéressante (signée Émilie Léger) à ma chronique sur la qualité du français

Je suis une future enseignante, encore étudiante et je ne suis pas certaine si je suis davantage consternée par les lacunes de nos élèves du secondaire ou par celles de mes confrères et consoeurs…

Je me demande parfois qui ont-ils soudoyé pour se rendre à l'Université, y rester et éventuellement transmettre leurs «connaissances» aux générations suivantes.

Au secondaire, ils nous ont crié: «Exprimez-vous jeunes gens!!!», mais ils ont oublié de nous outiller pour que l'on soit en mesure de le faire adéquatement. Je suis convaincue que pour plusieurs, la cédille est un concept totalement farfelu et que l'écriture au son est tout à fait convenable.

Quand ces jeunes gens dirigeront la société, dans quelques années, peut-être alors comprendrons nous l'importance d'avoir des gens qui savent de quoi ils parlent au Ministère de l'Éducation qui admettent qu'une réforme, c'est joli joli sur papier, mais que ça peut faire des ravages dans la VRAIE vie.

Amateurs de perronnismes en tout genre, à vos crayons, «sa va têtre bo taleur»!