Scène

La Bible : Pièce d’origines

Marionnette autonome, le Loup Bleu est directeur artistique du Théâtre du Sous-Marin Jaune, fondé en 1994. Ce "mini-théâtre épique" est formé de comédiens et de marionnettes. "Nous, les marionnettes, avons des capacités physiques différentes de celles des humains", affirme le Loup Bleu; "nous pouvons faire des choses impensables dans un théâtre traditionnel…" Après son succès Candide, créé en mars 1995, la compagnie, qui souhaite "représenter les classiques de la littérature de tous les temps en miniature", récidive.

Cette fois, le Loup Bleu s’attaque, avec sa meute, à un des textes fondateurs de la civilisation occidentale. Fouillant l’Ancien Testament, il en a choisi et adapté de nombreux extraits. "C’est l’histoire de La Bible que le spectacle raconte, de la Création jusqu’à la reconstruction de Jérusalem, au VIe siècle avant JCª", explique-t-il. "Il ne faut surtout pas s’attendre ici à une vie de Jésus…"

Le spectacle retrace les mythes de la création du monde et raconte, à travers la marche d’un peuple, la naissance d’une civilisation. Il présente aussi divers questionnements sur la condition humaine. "Les questions que La Bible pose sont les bonnes; les réponses, c’est une autre histoire… Mais les mythes contenus dans la Genèse sont d’une profondeur et d’une richesse inouïes. Caïn et Abel, par exemple: ils représentent une étape de l’évolution, l’affrontement de deux modes de vie. Le sédentaire tue le nomade: comment faut-il l’interpréter?"

En plus, et voilà qui touche particulièrement le Loup Bleu en sa qualité d’animal, La Bible parle du lien entre humains et animaux. "Je pense que dans Adam et Ève, le fameux péché originel, la perte du paradis, c’est encore la brisure du rapport avec la nature. L’homme était un animal. Arrive le langage, il parle, d’abord avec le serpent. Puis il est chassé, et cesse de parler avec les animaux: c’est terminé. La sortie de "l’animalitude", pour l’homme, c’est l’apparition du langage et de la créativité; mais ce pas vers l’humanité, c’est aussi une blessure. Les mythes racontent donc des brisures, irréparables, et toute l’histoire de La Bible, toute la théorie des prophètes sera une tentative pour retourner à ce "paradis", en espérant, dans le futur, une réconciliation finale de l’homme avec la nature et avec l’animal. La prophétie d’Isaïe, d’ailleurs, l’annonce: l’animal et l’homme se parleront, l’enfant jouera avec le lion, le loup et l’agneau marcheront ensemble. Toutes ces images sont, en fait, des nostalgies des origines, des espoirs qu’un jour, toutes les choses seront réconciliées."

Intervention délicate
La Bible sera certes un spectacle plus sérieux que ne l’était l’ironique Candide, ce qui n’exclut pas l’humour. "On aborde des choses très sérieuses. C’est parfois drôle, mais la trame n’est pas comique en soi. C’est plutôt dans la mise en scène, dans l’interprétation que ça se fait. J’espère que le mélange sera harmonieux", explique le Loup Bleu.

Conscient que lui et sa bande abordent un sujet délicat, il confie: "J’ai constaté que La Bible est un symbole très puissant, qui peut susciter des réactions très émotives. C’est un charbon ardent, qui fait peur. Mais je défends notre vision: La Bible nous appartient, elle appartient à tout le monde, pas seulement aux religieux. Il y a des prises de position très catégoriques dans notre spectacle. Il y a aussi quelques hérésies…", glisse le Loup Bleu. "Il se peut que ça choque un peu. Mais l’histoire racontée par La Bible appelle un certain respect. Ne serait-ce que parce qu’elle présente des questionnements sur l’humanité, on ne peut pas lire ça sans essayer de comprendre qui étaient ces gens, comment ils pensaient."

Auteur de l’adaptation, le Loup Bleu a confié l’interprétation à Lorraine Côté, Jacques Laroche, Antoine Laprise et Guy Daniel Tremblay, membres du Théâtre du Sous-Marin Jaune, auxquels se joignent Paul-Patrick Charbonneau, et une quarantaine de marionnettes. Pour faciliter le passage des marionnettes sur la scène de la Bordée, le Loup Bleu et son équipe en ont apprivoisé les dimensions. Scénographie, marionnettes, mise en scène: tout a été ajusté par Christian Fontaine (scénographie et conception des éclairages), Marie José Houde (confection des marionnettes), Fabrice Tremblay (effets sonores) et Antoine Laprise (mise en scène), assisté de Marie-France Duquette.

La Bible n’a rien d’un spectacle pour enfants, et convie le public à visiter son univers à la fois sérieux et "très carnavalesque"; que les détracteurs de la marionnette se le tiennent pour dit. Le Loup Bleu y fait office de narrateur et de guide, imprimant sa patte à toute l’histoire. "La Bible, c’est un beau miroir et un outil de réflexion incroyable. Tout ce qui peut nous arriver, avec ce spectacle, c’est de découvrir des merveilles."

Du 31 octobre au 25 novembre
Au Théâtre de la Bordée
Voir calendrier Théâtre

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!