La Fabuleuse Histoire d'un Royaume : Se refaire une beauté
Scène

La Fabuleuse Histoire d’un Royaume : Se refaire une beauté

La Fabuleuse Histoire d’un Royaume suivra une cure de rajeunissement. C’est cette semaine que le rideau se ferme une dernière fois sur cette production telle qu’on la connaît.

Les critiques étaient nombreuses quant au vieillissement de la spectaculaire production régionale La Fabuleuse Histoire d’un Royaume. C’est qu’en 20 ans son évolution n’avait été que très timide. Forte de ses 900 000 spectateurs et d’une renommée nationale, il devenait tout de même de plus en plus urgent pour la production de se renouveler. "Pour la 20e saison, je me devais d’être capable d’avoir un regard nouveau, une nouvelle équipe, explique Louis Wauthier, le directeur artistique de la production. On va fermer un livre, mais on va lui donner une tout autre couverture, d’autres pages. C’est un mandat de taille, un défi impressionnant, une aventure très stimulante."

Trois têtes valent mieux qu’une. Aussi Wauthier a-t-il su s’entourer de deux collaborateurs très crédibles: Serge Denoncourt, metteur en scène maintes fois primé, qui apportera un regard extérieur à la production, et Michel Marc Bouchard, dramaturge d’origine jeannoise très attaché à la région, à qui reviendra la lourde tâche de retravailler le texte.

Pour Denoncourt, pas question de tout balayer du revers de la main. Avec un budget qui pourrait atteindre 1,5 million de dollars, on cherchera plutôt à actualiser le spectacle, à rajeunir sa facture, à lui insuffler à nouveau une magie, qui redonnera son côté fabuleux à l’histoire de notre Royaume.

Après les deux représentations du 18 et 19 août, une chrysalide se refermera sur la Fabuleuse, qui ne sera jamais plus la même. Dernière chance, peut-être, pour ceux qui craignent la nostalgie…

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!

East + 25 à 40 %
Prévente exclusive

East