Spectacles de Noël : Heureuse tradition
Scène

Spectacles de Noël : Heureuse tradition

Cette année encore, les théâtres de la Métropole proposent des spectacles de Noël pour toute la famille. Survol des possibilités.

CASSE-NOISETTE

Noël sans Casse-Noisette, ce n’est pas vraiment Noël. Grâce aux Grands Ballets Canadiens de Montréal, la tradition demeure bien vivante. Pour une 44e année consécutive, la maison nous invite à suivre la petite Clara et son casse-noisette au pays des neiges et au royaume des friandises. On y va pour la chorégraphie de Fernand Nault (créée en 1964), pour la divine musique de Tchaïkovski, mais surtout pour la performance de 90 danseurs incarnant 150 personnages vêtus de 234 costumes. Du 15 au 30 décembre, à la Salle Wilfrid-Pelletier de la PdA. Rés.: 514 842-2112.

GLOUGLOU

Cette année, le Théâtre de Quartier propose non pas ses traditionnels Petits Orteils, mais bien Glouglou, un spectacle ponctué de premières fois. Toujours issue du tandem formé par l’auteur Louis-Dominique Lavigne et la metteure en scène Lise Gionet, la pièce destinée aux 2 à 5 ans met en scène deux tout-petits, un papa, une maman, une maison, des saisons, des rêves, des odeurs et des sons. Il y a aussi quelques larmes, mais beaucoup de rires. Présenté dans un dispositif scénique englobant, le spectacle fait la part belle à la musique en direct de Femke Bergsma. Avec Jean-Sébastien Lavoie et Simone Chevalot. Du 27 au 30 décembre, à la Salle Jean-Claude Germain du Théâtre d’Aujourd’hui. Rés.: 514 282-3900.

TRACES

Bonne nouvelle: après avoir été ovationnée par plus de 50 000 personnes à Ottawa et Toronto, aux États-Unis, en Asie, en Écosse et en France, l’étonnante compagnie de cirque Les 7 doigts de la main revient à Montréal avec Traces. À la base de cette nouvelle création, une question: si une catastrophe apocalyptique survenait, que devrions-nous conserver pour reconstruire le monde? Projetés dans un univers de métal et de bois aux allures de fin du monde, les cinq personnages de Traces vivent un compte à rebours dont l’issue est plus qu’incertaine. Dans ce décor insolite, poussés par un urgent besoin de communiquer, ils utilisent tous les moyens à leur disposition pour exprimer leur individualité, pour laisser des traces de leur passage sur cette planète.

L’espace d’un spectacle, cinq artistes exceptionnels – Héloïse Bourgeois, Raphaël Cruz, Francisco Cruz, Bradley Henderson et William Underwood – brossent un portrait de la société tout en révélant une partie d’eux-mêmes. Dite pleine d’audace, d’anticonformisme et d’énergie créatrice, la représentation est aussi décrite comme éclectique, contemporaine, urbaine et habitée par un sentiment d’urgence. Acrobatie, sangle aérienne, danse, chant, hip-hop, humour et planche à roulettes font partie des passions de cette bande d’artistes au même titre que le main à main, les mâts chinois, les anneaux chinois et la roue Cyr! Dès le 18 décembre, à la Tohu. Rés.: 514 376-8648.

NOËL DANS LE PARC

Sur deux sites féeriques, le parc Lahaie (boulevard Saint-Laurent, angle Saint-Joseph) et le parc des Faubourgs (avenue De Lorimier, angle Ontario), l’événement Noël dans le parc propose une foule d’activités pour divertir petits et grands. Parmi celles-ci: marionnettes, jongleurs, cracheurs de feu et acrobates. De jour comme de soir, jusqu’au 23 décembre. Consultez la programmation complète au www.noeldansleparc.com.

LE CADEAU MYSTÉRIEUX

Les Productions Drôle de monde reprennent Le Cadeau mystérieux, une aventure clownesque défendue par Maya Gobeil et Stéphanie Gauthier. Dans ce spectacle créé en 1996 et destiné aux enfants de 3 à 7 ans, l’arrivée d’un mystérieux présent déclenche une série de quiproquos complètement loufoques. Le 9 décembre, à 14 h, à La Risée (1258, rue Bélanger). Rés.: 514 931-6630.

CONTES DE NOËL

Au Musée du Château Ramezay, en plein coeur du quartier historique du Vieux-Montréal, les conteurs Jocelyn Bérubé, Stéphanie Bénéteau, Jacques Pasquet, Nicolas Henry et Éric Gauthier donnent vie à de fantastiques histoires du temps des Fêtes. Les 8, 15, 26, 27, 28 et 29 décembre, ainsi que le 2 janvier, à 14 h (en français) et à 15 h 15 (en anglais). Info: 514 861-3708.

L’Illusion, Théâtre de marionnettes reprend Pain d’épice, un spectacle qui charme les tout-petits (2 ans et plus) depuis 2004. Inspirée d’un conte traditionnel anglais, la création de Claire Voisard met en scène la palpitante cavale d’un biscuit en pain d’épice. Jusqu’au 22 décembre, au 783, rue de Bienville. Rés.: 514 523-1303.

La série Arbraconte propose des histoires d’ici et d’ailleurs défendues par des conteurs chevronnés. Le 9 décembre, à 10 h 30, c’est Nicole Filiatrault qui ravira les enfants avec ses Contes des petits souliers. Le 16 décembre, toujours à 10 h 30, c’est au tour de Sylvi Belleau, du Théâtre de la Source, qui reprend Befana, la sorcière de Noël, un spectacle inspiré d’une légende italienne dont le succès ne se dément pas. Au Théâtre de l’Esquisse (1650, rue Marie-Anne Est). Rés.: 514 527-5797.

LE RÊVE DE PINOCCHIO

Le Théâtre de Sable reprend Le Rêve de Pinocchio, un spectacle créé en 1996 par Gérard Bibeau et Josée Campanale, des experts de la marionnette exerçant leur art depuis plus de 30 ans. Destinée aux 4 à 8 ans, la production (qui appartient, avec Le Rossignol et l’Empereur de Chine et Contes du temps qui passe, à un triptyque) est maintenant défendue par Martin Genest et Agnès Zacharie. Dans cette relecture du conte de Collodi, le célèbre pantin de bois, assoiffé d’amour et de liberté, a décidé de sortir de son histoire pour s’introduire dans celle des autres. Sur sa route, il croise le petit chaperon rouge, les trois petits cochons et le soldat de plomb. Mais l’espiègle enfant sera pour ainsi dire rattrapé par sa propre histoire alors que son vieux père, ce cher Geppetto, se retrouvera prisonnier d’une baleine. Au terme de cette quête initiatique, vous vous en doutez bien, Pinocchio aura gagné en sagesse et en autonomie. Jusqu’au 6 janvier, à la Maison Théâtre. Rés.: 514 288-7211.

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!