Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.
La cage aux folles : Au Capitole
Scène

La cage aux folles : Au Capitole

Dans La cage aux folles de Jean Poiret, mise en scène par Normand Chouinard, les gags s’enchaînent à un rythme d’enfer, qu’ils s’enracinent dans le sens de la répartie de Georges (Alain Zouvi, digne porteur d’un humour plus fin que celui de son vis-à-vis) ou dans les bouffonneries d’Albin (Benoît Brière, champion de la démesure facétieuse). Éric Paulhus impressionne dans le rôle de Jaboc, le domestique, alors que l’ajout d’amusants numéros de cabaret (paroles et musique d’Yves Morin) rend l’ensemble encore plus comique et vivant. Cela dit, si ce feu d’artifice de froufrous, de revirements et de pitreries n’a rien d’ennuyant, il aurait gagné à être resserré pour éviter de lasser à la longue.

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie