Stéphane Brulotte : L'ombre méconnue d'un vieil homme
Scène

Stéphane Brulotte : L’ombre méconnue d’un vieil homme

Après s’être intéressé à Napoléon Bonaparte dans Une partie avec l’Empereur, l’auteur et metteur en scène Stéphane Brulotte décrypte cette fois la vie d’un écrivain complexe et entier. À travers Dans l’ombre d’Hemingway, présentée chez Duceppe, le grand Ernest défendu par Michel Dumont apparaît sous un nouveau jour.

À La Havane où Hemingway aimait écrire, boire et discuter, son ombre plane au détour de chaque rue. C’est là qu’en voyage, il y a deux ans et demi, Stéphane Brulotte a capté une part de l’essence de l’homme pour commencer à écrire autour du sujet qui le fascinait. "J’ai presque tout lu sur lui. À travers mes recherches, il m’est apparu une fenêtre de sa vie qui n’avait pas été souvent ouverte. C’est de ce côté que je suis allé voir."

Hemingway désirait les femmes. Beaucoup. Parmi celles qui ont traversé sa vie, la jeune aristocrate vénitienne Adriana Ivancich (Bénédicte Décary) aurait été marquante pour l’artiste. Dans la fiction que Brulotte a imaginée, elle serait débarquée avec sa mère au domaine d’Hemingway alors qu’il était abattu par la critique concernant son dernier roman. Enfermés dans une tour blanche qui surplombe le jardin de l’écrivain, elle, 19 ans, et lui, 50 ans, auraient passé plusieurs jours à discuter. "Selon moi, cette Adriana a été le grand amour d’Hemingway. J’en fais une sorte de muse, la muse inspirant ce qui allait devenir Le vieil homme et la mer."

Quelques années après le grand succès de ce dernier roman, Hemingway se suicida en Idaho en 1961. Adriana le suivit dans la mort en 1983. Avant, il y eut cette histoire entre eux. "Je pense que ça donne une pièce sur la vie et la mort, sur un homme qui touche le fond du baril. Au moment où Adriana surgit, elle le ramène parmi les vivants, lui donne dix ans de sursis en quelque sorte. C’est sans doute pour ça qu’elle a été significative. C’est intéressant de constater à quel point l’amour peut vampiriser quelqu’un et d’autres fois, le sauver."

En plus des ouvrages qui peuplent sa bibliothèque personnelle, avec le journal de la défunte Adriana retrouvé par fragments sur Internet, Brulotte a peaufiné ses recherches. Il a aussi rencontré John Hemingway, petit-fils quinquagénaire de l’écrivain, consulté en cours de création.

Avec Michel Dumont dans la peau du célèbre écrivain américain, l’auteur et metteur en scène prévoit que l’imposant comédien ne décevra pas les fans de l’écrivain de la démesure.

Les offres culturelles sur Boutique.Voir.ca

Obtenir plus d’argent pour voir des spectacles? OUI C’EST POSSIBLE!