On se casse les noisettes! : Noël destroy
Scène

On se casse les noisettes! : Noël destroy

Le Théâtre 100 Masques vibre une fois de plus au diapason de Noël. Toutefois, réservez-vous une gardienne!

Bien connu dans le milieu culturel pour son désir d’explorer l’exercice de mise en scène, le Théâtre 100 Masques, mené d’une main de maître par l’incontournable Dario Larouche, se prête aux joies de Noël tout en restant fidèle à ses habitudes. La comédienne Marilyne Renaud décrit avec amusement la structure que prendra On se casse les noisettes!. "C’est encore un peu flou à une semaine du show. Ça commence à se placer. Avant, on faisait plus ça en respectant la forme d’une histoire qui se tenait du début à la fin. Depuis l’année passée, le spectacle a pris une nouvelle tournure. On fait maintenant des sketchs. Les numéros sont quand même liés par une narration mais aussi, ils sont beaucoup plus complets. On pourrait parler d’histoires par numéros."

Il faut savoir que la manière de procéder est plutôt inhabituelle, voire atypique, surtout lorsqu’il est question d’un spectacle de Noël. Oubliez les histoires prêtes pour emporter! "Avant même de commencer à travailler sur la pièce, on reçoit déjà des textes. Souvent, ce sont des chansons qui vont être les noyaux des numéros, mais tout ce qui vient avant et après, on le crée ensemble sur place. On enchaîne en créant sans trop savoir ce que l’on dit et au fur et à mesure, Dario nous rajoute des répliques. On apprend donc en faisant rouler le spectacle et en l’enchaînant."

Ce sont Marc-André Perrier, Mélanie Potvin, Marie-Noëlle Lapointe et Frédéric Jean qui partageront la scène avec Marilyne Renaud. "C’est un peu plus les comédiens qui s’amusent à présenter un spectacle de Noël. Les comédiens sont plus assumés sur scène. On peut se permettre d’improviser et de décrocher. Ça va plus dans le sens de ce que Dario souhaitait explorer, comme le théâtre d’animation. On a donc, en tant que comédiens, la liberté de jouer avec les réactions du public. On va devoir être à l’écoute des spectateurs et interagir avec leurs réactions. C’est un peu comme une mise en abyme du comédien qui joue des personnages sur scène."

Cette joyeuse équipe aura aussi contribué de façon très personnelle au contenu du spectacle, et ce, parfois malgré elle. "Ce qui est pratique, c’est qu’on propose beaucoup de choses, et Dario est quelqu’un qui garde énormément de nos idées", de raconter Marilyne en laissant entendre un fou rire. "Il faut même faire attention car des fois, on dit des niaiseries qu’on assume moins et si Dario décide de conserver ces propositions-là, on reste pris avec ça."

Alors, est-ce qu’à l’image de tous les spectacles de Noël, On se casse les noisettes! est à voir en famille? "Le thème, c’est Noël, mais c’est plus un prétexte pour faire un show. Cette année, ça va encore plus loin. Les années précédentes, ça restait passable et les enfants pouvaient venir, mais pour cette édition-ci, c’est certain que le show ne s’adresse qu’aux adultes. C’est pas contre Noël, mais ceux et celles qui ont vraiment Noël à coeur et qui n’aiment pas qu’on en rie ne devraient tout simplement pas se pointer!"

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!

East + 25 à 40 %
Prévente exclusive

East