Ne manquez rien avec l’infolettre.
Rétrospective 2011

Bilan théâtre 2011 : Entracte

Alors que les anges dans nos campagnes sifflotent des airs de Noël, le théâtre fait relâche après une année bien  remplie.

Le temps des Fêtes ramène inéluctablement ses traditions et ses clichés… comme le fait d’user de subjectivité pour dresser des bilans de toutes sortes. Et manifestement, le théâtre ne peut y échapper.

Sous les projecteurs

Dans l’ensemble, 2011 fut pour le théâtre au Saguenay-Lac-Saint-Jean une année somme toute assez ordinaire, avec encore bon nombre de productions locales (une trentaine) portées par des organismes qui, s’ils n’ont toujours pas de soutien financier adéquat, n’en demeurent pas moins dynamiques et féconds.

Mais si, de prime abord, aucune production ne se démarque qualitativement du lot, d’autres événements pourraient retenir l’attention.

C’est le cas du premier Forum sur le théâtre au Saguenay-Lac-Saint-Jean, où se sont réunis, en juin dernier, pour discuter de divers éléments, une soixantaine d’artistes et artisans de partout en région. Si la formule n’a pas permis d’atteindre les objectifs de départ, elle a au moins contribué à dégager certains enjeux repris depuis par différents comités, en vue de refonder une concertation solide et efficace du milieu tout en lui associant de nouveaux outils pour son développement.

Dans un tout autre ordre d’idées, il faut aussi souligner la reconnaissance de la culture par le Mérite scientifique régional, qui attribuait le premier prix en recherche-création en arts et lettre – le prix François-Brassard – à Rodrigue Villeneuve, directeur artistique des Têtes Heureuses, pour son apport considérable au milieu théâtral d’ici (source de nombreuses carrières), tant comme professeur que comme metteur en scène.

Enfin, il est difficile de passer sous silence le rayonnement extrarégional de notre théâtre en cette année où les tournées et les sorties se sont multipliées. La Rubrique, Les Amis de Chiffon, La Tortue Noire, le Théâtre à bout portant et le Théâtre Mic-Mac se sont tous promenés sur les routes avec différents projets mais une même certitude: il n’y a pas qu’ici que c’est possible…

Dans l’ombre de…

Pendant ce temps, à La Baie, ressuscitait, à grands coups d’argent et de promotion, La fabuleuse histoire d’un royaume. Mais ça, c’est un autre débat.

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie