Ne manquez rien avec l’infolettre.
Rentrée danse 2015 à Québec : Louise et les autres
Scène

Rentrée danse 2015 à Québec : Louise et les autres

Une légende, le nouvel enfant chéri de la danse locale, un interprète singulier qui fait ses dents comme chorégraphe et le fondateur du groupe RUBBERBANDance. Lecavalier, Lake, Noeser et Quijada déverseront leur talent sur Québec en cette deuxième et dernière portion de saison.

Ruminant Ruminant

On l’avait remarqué dans le rang, fermant la marche du saisissant parcours déambulatoire Je me souviens signé Harold Rhéaume à l’été 2011. Le grand, longiligne et svelte Brice Noeser présentera sa toute première création chorégraphique en double plateau avec les Torontois Jennifer Dallas et Bienvenue Bazié. Une pièce pour deux qu’il interprétera d’ailleurs avec Karina Iraola, et qui, espère-t-on, mettra en valeur son corps atypique et racé et son charisme débordant, qui transperce le quatrième mur chaque fois.

Du 22 au 24 janvier

Salle Multi de Méduse

So Blue

On l’a surnommée la tornade blonde, Édouard Lock de La La La Human Steps l’a propulsée au rang d’icône de la pop culture et on l’a vue dans un vidéoclip de David Bowie – son jumeau cosmique – en 1990. L’immortelle, indomptable et indémodable danseuse étoile Louise Lecavalier revient à Labeaumeville cet hiver avec une création de son cru (une première!) en duo avec Frédéric Taverni.

Un état de transe athlétique qu’on imagine déjà finement orchestré par la grande dame qui a vu neiger plus souvent qu’à son tour et qui se risque enfin à dévoiler toute l’ampleur de son talent sans se cacher derrière les mouvements d’un autre. Un événement.

Mardi 31 mars à 20h

Grand Théâtre de Québec

 

Ravage

Révélé en 2012 par un spectacle multidisciplinaire organique et vivifiant (Là-bas, le lointain), Alan Lake est appelé à attendre son influence sur la scène danse locale dans les prochaines années. Mélangeant danse et production cinématographique, l’artiste bien de son temps s’associe une fois de plus avec le directeur photo François Gamache pour magnifier les gestes qu’il dicte à ses télégéniques interprètes.

Du 6 au 8 mai

Salle Multi de Méduse

 

Quotient empirique

Fusionner les langages propres à la danse contemporaine et au hip-hop à ascendance breakdance, c’est la spécialité du Montréalais Victor Quijada. Dansée en pieds de bas, sous des éclairages bien pensés et dans un décor archi-minimaliste, son œuvre la plus récente se penche sur les thèmes de la dépendance, du rejet et de l’empathie. Une chorégraphie promise comme athlétique et d’une grande précision, qui a fait couler pas mal d’encre dans la métropole à la fin de 2013.

Du 21 au 23 mai

Grand Théâtre de Québec