Fractals of You : dualité et unicité
Scène

Fractals of You : dualité et unicité

Enfants de la danse urbaine, Emmanuelle Lê Phan et Elon Höglund de Tentacle Tribe présentent leur deuxième pièce longue à Danse Danse, où projections vidéo et vocabulaire chorégraphique servent de véhicule à une quête humaine et spirituelle.

Elle est Canadienne, il est Suédois. Ils se sont rencontrés lors du spectacle The Beatles Love du Cirque du Soleil en 2005 et ont tous deux travaillé pour la compagnie Rubberbandance avant de fonder Tentacle Tribe en 2012 dans laquelle il partage la direction artistique.

Fractals of You marque une nouvelle étape pour le duo qui collabore pour une première fois avec l’artiste peintre Gene Pendon qui s’y est impliqué dès le début de son idéation. Il signe les projections vidéo avec lesquelles les deux interprètes interagissent tout au long de la pièce. Tous les trois étant issus de la culture urbaine, leur collaboration était naturelle, selon Emmanuelle Lê Phan: «Cette pièce est née de notre envie de travailler avec Gene qu’on connaît depuis longtemps. Il a fait plusieurs murales à Montréal. Il s’est lancé dans l’animation en stop-motion et on s’est dit que ce serait cool d’incorporer son travail dans une création en danse.» Pour ce duo, c’est une première exploration avec cette technologie. «On a voulu que l’aspect mécanique de la technologie soit plus discret parce que la pièce porte sur un sujet organique. Toutes les illustrations sont simples. La beauté se trouve dans la simplicité. En même temps, toute simplicité vient d’une grande complexité.»

Alors que le spectacle Nobody Likes A Pixelated Squid présenté à Danse Danse en 2014 explorait des réalités parallèles, cette nouvelle chorégraphie est un regard sur notre perception de la réalité du moment présent. Deux pièces pour lesquelles Elon Höglund a puisé ses réflexions dans les concepts de la géométrie sacrée et plusieurs principes mathématiques comme celui de Fibonacci, où chaque terme est la somme des deux termes qui le précède, ou encore celui de l’intrication quantique selon laquelle deux entités restent dépendantes, peu importe la distance qui les sépare. «Si notre réalité est ainsi constituée, alors tout est fractionné, tout est divisé en deux, tout est un duo, tout s’explique par 1 et 2 [comme un système informatique], tout est codé.» Ce qui explique selon lui que «nous sommes tous interconnectés et évoluons dans le même espace, malgré la distance».

Tentacle Tribe, Norrlandsoperan
Photo : Malin Grönborg, courtoisie Danse Danse

Dualité, opposition et perception du temps sont ainsi devenues des paramètres-clés pour la construction chorégraphique et les projections de la pièce. En répétition, le duo ne s’arrête pas, une gorgée d’eau entre deux mouvements, des mots à l’oreille pour corriger un enchaînement alors que la musique joue encore. Une façon de rester dans la «zone», qu’ils décrivent comme celle où l’instinct prend le dessus sur la pensée pour atteindre un état créatif supérieur. Majoritairement improvisés, les directions et le temps donné pour réaliser les séquences sont minutieusement calculés, le chemin pour s’y rendre, quant à lui, est libre. Un jeu de rythme, un flow qui se crée de façon organique selon les interprètes.

Ce flow, le duo l’a aussi trouvé dans sa façon de travailler ensemble. Entre autres en s’accordant des moments et de l’espace pour porter leur voix créative individuelle à travers des contrats d’enseignement et de commandes chorégraphiques. Elle organise et structure les classes et les séquences chorégraphiques et il dirige les exercices d’improvisation. La mise en scène de cette pièce est assumée par Elon Höglund, et Emmanuelle Lê Phan contribue à l’écriture de la gestuelle.

Leurs relations, la musique qu’ils écoutent, les événements qu’ils fréquentent, tout évolue autour de la culture urbaine. L’esthétique du vocabulaire chorégraphique de Tentacle Tribe en témoigne: attaque du mouvement sur les accents musicaux, isolations, figures techniques. «Rien n’est contemporain, ou peut-être tout», selon Elon Höglund, qui attribue l’aspect contemporain de la pièce à l’utilisation de plusieurs références physiques qui ont forgé l’interprète qu’il est devenu aujourd’hui en passant du yoga au hip-hop et finalement à la Capoeira. «J’ai toujours vu la danse comme une expression libre.» Liberté qu’il souhaite aussi offrir au public en proposant une pièce non explicative que le spectateur interprétera selon son expérience personnelle. Fractals of You ouvre ainsi la porte à une quête à la fois intime et universelle où tout s’oppose et se complète.

Fractals of You de Tentacle Tribe
Présenté par Danse Danse
Du 15 au 19 novembre
Cinquième salle de la Place des arts

Les offres culturelles sur Boutique.Voir.ca

Obtenir plus d’argent pour voir des spectacles? OUI C’EST POSSIBLE!