Salut 2017! Cabaret politique et bouffonneries : Revue de presse musicale
Scène

Salut 2017! Cabaret politique et bouffonneries : Revue de presse musicale

Pour sa 11e édition, le Cabaret politique et bouffonneries offre une rétrospective de l’année humoristique et musicale des polémiques, bévues et autres événements marquants ou plus légers de l’actualité d’ici et d’ailleurs. Entrevue avec Philippe Lemieux, auteur et fidèle complice du Cabaret depuis la toute première édition.

L’année est à peine entamée que Philippe Lemieux est déjà à l’affût de ce qui se passe au Québec et à l’international. Politique, culture, phénomènes viraux, ces sujets et bien plus encore sont tous susceptibles d’être développés en numéros. C’est donc un travail continu, échelonné sur toute l’année, qui attendait l’auteur dès les premières semaines de 2017. «Je suis constamment bousculé par l’actualité. C’est pas des sketchs écrits à l’avance; on réagit, on bondit sur l’actualité». Ce type d’écriture est devenu un exercice routinier qui comporte tout de même ses défis: le désir de se réinventer en tant qu’auteur. Cette année, Philippe Lemieux signe la très grande majorité des textes, dans lesquels il ne connaît que très peu de limites, en donnant une grande marge de manoeuvre à la metteure en scène Marie-France Fournier. «Mon show va peut-être être un peu plus pointu, un peu plus intellectuel dans son rendement, parce qu’on se permet d’aller vraiment plus loin au niveau de l’actualité, avec aussi tous les phénomènes viraux qu’on se permet d’aborder en raison de notre public assez jeune».

groupe-assis-2-4x6

Avec Alexis Gareau, Patrick Carièrre, Guillaume Regaudie, Pier-Anne Cloutier, Lilà Paquette Mourmant (qui assure aussi les chorégraphies) et Gabrielle Fontaine, le Cabaret ne peut passer à côté, entre autres, des frasques de Trump, du dossier d’inconduites sexuelles au Québec et aux États-Unis, de Justin Trudeau et, côté culture populaire, des vers d’oreille comme Despacito… Le spectacle promet toutes sortes de numéros et de sujets éclectiques. «Il y a une prise de parole, une liberté aussi, et ce qui se distingue, c’est vraiment le côté musique. C’est un show très musical ce qui nous permet d’aller plus loin, d’écorcher davantage, parce qu’à travers la musique, on peut dire quelque chose de tragique, le tout dans un esprit bon enfant. Les messages passent parfois mieux. On n’a pas non plus de parti pris; tout le monde va y trouver son compte!».

22308595_1445092092273537_2616085180163072514_n

Bien qu’il soit amateur «d’humour noir, grinçant, voire violent», Philippe Lemieux ne cherche pas à déranger et ne fait pas non plus dans la provocation, bien qu’il s’amuse à user d’humour corrosif et de cibler certaines personnalités connues. Cette revue de l’année se veut franchement accessible et divertissante qui s’adresse (presque) à tous. «On va chercher des faits divers, parfois, pour pousser des gags plus larges, on fait des liens… J’essaie que le show soit agréable et compréhensible même si tu ne suis pas l’actualité. À la fin, tu vas la connaître et l’idée c’est que ce soit amusant, aussi. C’est comme lire un drôle de journal».

Salut 2017! Cabaret politique et bouffonneries
Présenté à Montréal les 6, 7, 27 et 28 décembre au Café Campus
À Mascouche à la Salle L’Alizé à Mascouche les 25, 26 novembre et les 16 et 17 décembre 2017
À Québec au Théâtre Petit Champlain les 29 et 30 décembre

Les offres culturelles sur Boutique.Voir.ca

Obtenir plus d’argent pour voir des spectacles? OUI C’EST POSSIBLE!