Ne manquez rien avec l’infolettre.
UNFOLD | 7 perspectives au FTA : Sensuelle tension
Scène

UNFOLD | 7 perspectives au FTA : Sensuelle tension

Hier soir, la chorégraphe montréalaise Danièle Desnoyers dévoilait sa dernière création UNFOLD | 7 perspectives au public du FTA. En trois actes, l’artiste y explore l’alchimie du corps avec son espace et l’individualité au sein d’une communauté. Retour en mots sur une riche exploration corporelle.

La chorégraphe Danièle Desnoyers a habitué son public à des espaces vides, mais remplis de possibilités. Pour sa pièce UNFOLD / 7 perspectives, elle décide de bousculer son modus operandi. Panneaux d’affichage lumineux se retrouvent en fond de scène et en avant. Au centre du plancher de danse, deux grandes tables surmontées du plafond de lumières, très bas.

Dans la pénombre, les interprètes marchent, à pas de loup, sur les deux planches. Mains et genoux au sol, ils embrassent le moment dans une lenteur méditative et calme. En contrôle, la tension est palpable et sensuelle. Autour de ces deux éléments centraux, les interprètes se déshabillent, se rhabillent et deviennent quelqu’un d’autre pour explorer à nouveau la relation du corps à l’objet. Les matières et les couleurs changent et se combinent, au rythme de la pesante et englobante musique.

Au fur et à mesure, les corps se relâchent, glissent, s’enfoncent, mais se relèvent toujours. La stabilité pèse sur un déséquilibre omniprésent, mais discontinu. La perte de contrôle s’observe, se corrige et s’harmonise avec les sons. La vitesse s’accélère, les danseurs élaborent de nouvelles traversées, explorent les possibilités de niveau, d’entraide et de cohabitation dans ce même espace, à la fois restreint et plein de liberté.

Dans un deuxième temps, les interprètes changent la disposition des tables pour former un imposant carré central. La tension dans les corps est tout autre. Elle amène avec elle le paradoxe d’intervalle: un instant d’immobilité dans une instabilité constante. Les pauses s’enchaînent, se déchaînent et se coordonnent. Les corps se superposent alors, se traversent et construisent un univers commun. Le bégaiement sonore conforte les corps dans cette résistance musculaire, fractionnant un tout cohérent.

Finalement, le troisième acte laisse place à l’espace et à la liberté. Dénués de tout appui, de toute structure solide, les interprètes vacillent, tremblent et sont maladroits. Finalement, le vide peut-il signifier encore plus de déséquilibre? L’autre devient alors une potentielle solidité, une nouvelle forme de tension. On joue avec le poids, on accueille le corps d’autrui pour créer ensemble, dans une résistance tangible et belle à voir.

Dans l’impermanence du mouvement, les moments de fluidité et de coordination ressortent et émerveillent. Les unissons se construisent et s’effritent, les portées jaillissent, les corps s’emmêlent et se démêlent pour laisser place à la sensualité. Dans une composition chorégraphique intéressante et énergique, les sept interprètes dévoilent leurs individualités, leurs «perspectives». Ils s’impliquent et quittent l’esprit de groupe, comme bon leur semble, créant moments d’harmonie et instants de turbulence.

UNFOLD / 7 perspectives propose une illustration scénique et corporelle de notre monde actuel, où l’équilibre commun tente de se construire sur une constante individualiste et une instabilité toujours présente. La petite parcelle d’humanité, alors sur scène, laisse finalement place à la fluidité et la tendresse d’un duo, où l’organicité et la mélodie humaine prennent tout leur sens.

Jusqu’au 1er juin
À l’Édifice Wilder – Espace danse
Consultez cet événement dans notre calendrier

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie