Ne manquez rien avec l’infolettre.
Gala Les Olivier 2019 : Mike Ward sauve la soirée
Scène

Gala Les Olivier 2019 : Mike Ward sauve la soirée

Mike Ward a remporté quatre trophées au terme d’une soirée inégale.

Animé par Pierre Hébert et Philippe Laprise pour une deuxième année consécutive, le gala Les Olivier 2019 a été marqué par l’éclatant triomphe de Mike Ward

Récompensé dans les catégories de l’auteur, du spectacle et du podcast humoristique de l’année, l’humoriste le plus polarisant du Québec est venu conclure cette soirée en venant chercher la prestigieuse statuette de l’Olivier de l’année, coiffant au passage Alexandre Barrette, Mehdi Bousaidan, Louis-José Houde, Julien Lacroix, Katherine Levac et Mariana Mazza. Venant tout juste d’essuyer un revers en Cour d’appel dans la saga judiciaire l’opposant à Jérémy Gabriel, il a tenu à sensibiliser le public, mais surtout ses collègues humoristes à l’urgence de la situation et à l’importance de son combat pour la liberté d’expression. «Quand il y a un des humoristes qui commence à avoir de la misère, ça veut dire qu’on va tous avoir de la misère bientôt. Si tu ne le réalises pas encore, quand tu vas finir par le réaliser, il va être trop tard. Mon nom est Mike Ward et je suis un humoriste», a-t-il scandé, quelque peu nerveux, recueillant une ovation et, même, un rappel, durant lequel il est revenu saluer ses acolytes sur la scène du studio 42 de Radio-Canada.

Les animateurs Philippe Laprise et Pierre Hébert (Crédit: Paul Ducharme)

Les quatre victoires de l’humoriste sont venues ponctuer un gala qui, autrement, manquait d’originalité et, paradoxalement, de moments drôles/cocasses. Ayant remporté le Gémeaux de la meilleure animation en humour il y a quelques mois, les deux animateurs ont bien fait, sans plus. Malgré une intro assez spectaculaire contenant quelques bons gags, leur numéro d’ouverture n’a été qu’une suite de flèches envers des humoristes dans la salle, culminant avec un numéro assez décevant, basé sur un quiproquo assez pauvre entre les mots «autistes» et «otites», ainsi qu’une prestation de Bleu Jeans Bleu.

Si les présentations des nominations sont habituellement assez drôles, cette cuvée des Olivier sera loin de passer à l’histoire. Au final, on ne retient que les présentations de Sylvie Tourigny et de Mélanie Ghanimé (qui ont critiqué le sexisme ambiant dans le milieu de l’humour), et de Jean-François Mercier (qui a raconté la fable de Gab El Maillet, clin d’œil évident au scandale de plagiat visant Gad Elmaleh).

Catherine Éthier (Crédit: Paul Ducharme)

Le gala a aussi été marqué par plusieurs victoires pleinement méritées, notamment Catherine Éthier (récompensée dans la catégorie de la capsule humoristique de l’année pour son billet de la matinale d’Alain Gravel), François Bellefeuille (catégorie numéro d’humour de l’année pour Ex-vétérinaire), Julien Lacroix (capsule web humoristique de l’année pour L’accident de Julien, réalisée par Alec Pronovost) ainsi que Mehdi Bousaidan et Gabriel Poirier-Galarneau (récompensés au gala hors d’ondes dans les catégories du metteur en scène et du concepteur visuel de l’année, conjointement avec François Lévesque).


Liste complète des gagnants

Olivier de l’année

    • Alexandre Barrette
    • Mehdi Bousaidan
    • Louis-José Houde
    • Julien Lacroix
    • Katherine Levac
    • Mariana Mazza
    • Mike Ward

 

 Découverte de l’année

  • Sam Breton
  • Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques
  • Christine Morency
  • Guillaume Pineault
  • Arnaud Soly

 

Spectacle d’humour de l’année

    • Alex, ton coach de vie amoureuse : la conférence (Alex Perron)
    • Demain (Mehdi Bousaidan)
    • Du cœur au ventre (Guillaume Wagner)
    • Gouache par Simon Gouache (Simon Gouache)
    • Groulx (Patrick Groulx)
    • Noir (Mike Ward)
    • Su’l gros vin (Les Grandes Crues)

 

Spectacle d’humour – meilleur vendeur de l’année

  • Chu rendue là (Lise Dion)
  • Faire le beau (P-A Méthot)
  • Femme ta gueule (Mariana Mazza)
  • Le plus fort au monde (François Bellefeuille)
  • Préfère novembre (Louis-José Houde)

 

Auteur de l’année – spectacle d’humour

    • François Avard, Pierre Fiola, Patrick Groulx et Julien Tapp (Groulx)
    • Antoine Desjardins, Ève Côté et Marie-Lyne Joncas (Su’l gros vin)
    • Virginie Fortin et Philippe Cigna (Du bruit dans le cosmos)
    • Guillaume Wagner (Du cœur au ventre)
    • Mike Ward (Noir)

 

Numéro d’humour de l’année

  • Ex-vétérinaire (François Bellefeuille)
  • Martin et Mawambo (Fabien Cloutier)
  • Mes ex (Rosalie Vaillancourt)
  • Le numéro d’ouverture des Denis Drolet dans leur carte blanche (Les Denis Drolet)
  • Le numéro d’ouverture du Gala Les Olivier 2018 (Laurent Paquin)

 

Capsule ou sketch web humoristique de l’année

  • L’accident de Julien (Julien Lacroix)
  • Amateur (Jo Cormier)
  • L’ami lourd (Matthieu Pepper et Pierre-Yves Roy-Desmarais)
  • Compilation de chansons avec des noms de voiture (Arnaud Soly et Étienne Dano)
  • Did you? (Marie-Lyne Joncas et Sacha Bourque)

 

Série web humoristique de l’année

    • L’ascenseur, saison 2
    • Le killing
    • Mouvement Deluxe
    • On parle de sexe
    • Les Prodiges, saison 2

 

Comédie télé de l’année

    • Comédie sur mesure, saison 2
    • Like-moi!, saison 4
    • Mets-y le paquet, saison 2
    • Roast Battle le grand duel
    • Le vrai gala de…

 

Série télé humoristique de l’année

    • Boomerang, saison 4
    • En tout cas, saison 2
    • Lâcher prise, saison 3
    • Max et Livia, saison 2
    • Trop, saison 2

 

Capsule ou sketch radio humoristique de l’année

    • « Allô Bobo : l’andropause » (Jean-Sébastien Girard – La soirée est (encore) jeune)
    • « Le bêtisier des médias » (Olivier Niquet – La soirée est (encore) jeune)
    • « Le billet de Catherine Éthier » (Catherine Éthier – Gravel le matin)
    • « Forrest Gump » (Maude Landry – La soirée est (encore) jeune)
    • « Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques déclare son amour à Louise DesChâtelets » (Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques – La soirée est (encore) jeune)

 

Podcast [balado] humoristique de l’année

    • 3 bières (Yannick Belzil, Gabrielle Caron et Pierre-Luc Racine)
    • Mike Ward sous écoute (Mike Ward)
    • Pars-moé pas (Félix Turcotte et Catherine Éthier)
    • Les pires moments de l’histoire avec Charles Beauchesne (Charles Beauchesne)
    • What’s up podcast (Jerr Allain)

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie