Ovnis, assassinats, complots : Le monde fou, fou, fou des conspirations
Société

Ovnis, assassinats, complots : Le monde fou, fou, fou des conspirations

Les amateurs de conspirations ont le vent dans les voiles. Comme l’agent Sculler, ils voient des p’tits bonshommes argentés partout, et sont convaincus que Pierre Bourque est un envoyé de la planète Krypton. Petit survol des complots à la  mode.

Le film The X-Files triomphe sur les écrans; Hillary et Bill Clinton se disent victimes d’un vaste complot de l’extrême droite; les électeurs voient des Pinocchio partout – décidément, la paranoïa règne en maître. Le siècle se termine dans un grand frisson d’inquiétude. C’est à qui accouchera de la conspiration la plus farfelue.

Vous avez du Sculler dans le pif? Voici un survol des théories de conspiration les plus populaires en ce moment. Et n’oubliez pas: la vérité est là-bas. Quelque part.

– Dans le magazine Conspiracy Nation (volume 12, numéro 14), un dénommé Sherman H. Skolnick affirme que la princesse Diana a été assassinée par les Services secrets britanniques. La reine Élisabeth, dit-il, voyait d’un mauvais oil qu’une partie de sa fortune passe aux mains des Arabes par le biais de la famille Al-Fayed. Elle aurait donc demandé aux Services secrets de suivre la princesse Diana, de détruire la réputation du grand magasin Harrods (propriété de la famille El-Fayed), de saboter la liaison de Lady Di avec Dodi ou, le cas échéant, de supprimer les amoureux.

– Dans son livre Emerging Viruses: Aids and Ebola, le «docteur» Leonard Horowitz affirme que les virus du sida et de l’ebola ont été créés en laboratoire par la CIA, la Maison-Blanche et l’armée américaine afin d’affaiblir les pays du Tiers-Monde. Pour appuyer ses dires, Horowitz cite des pseudo-études qui auraient été effectuées par le National Cancer Institute et l’Organisation mondiale de la santé.

– Dans le magazine Nexus d’octobre 95, Mark D. Gold, un «journaliste scientifique», affirme que l’Aspatarme, le célèbre succédané du sucre découvert en 1965, est la substance la plus dangereuse jamais fabriquée par l’homme. Selon Gold, l’Aspartame cause le cancer, des tumeurs au cerveau, le syndrome de la fatigue chronique, la sclérose en plaques, l’Alzheimer, le Parkinson, le diabète, l’épilepsie, des troubles émotifs ainsi que plusieurs malformations congénitales. «Les tests de laboratoire effectués par les producteurs de l’Aspartame ont été falsifiés, avec l’accord de la Food and Drugs Administration», avance l’auteur.

– Dans Angels Don’t Play this HAARP: Advances in Tesla Technology, un bouquin de 230 pages, le «docteur» Nick Begich affirme que le gouvernement américain brûle la stratosphère à l’aide de rayons électromagnétiques lancés par le plus gros transmetteur d’ondes radio au monde. But de l’opération: contrôler la météo et, ainsi, pouvoir causer toutes sortes de catastrophes naturelles dans les pays ennemis. Bref, un croisement entre El Nino et Nintendo.

– Dans son livre The Secret Government: A Convenant with Death, William Cooper lève le voile sur un secret bien gardé: à savoir que le 20 février 1954, le président Eisenhower a rencontré une délégation d’extraterrestres. Non seulement ça, mais il aurait même signé un traité de paix avec eux! En guise de bonne volonté, les créatures de l’espace auraient laissé un des leurs sur la Terre: Sa Majesté Omnipotente Krilll. Malheureusement, quelques mois plus tard, le sympathique Krilll est mort d’une (mystérieuse) crise cardiaque…

– Dans son essai The Secret Life of Bill Clinton, le «journaliste» britannique Ambrose Evans-Pritchard crache le morceau sur l’horrible président. Clinton, dit-il, a organisé l’assassinat de son associé Vince Foster, a déjà fait partie d’un important réseau de trafiquants de drogues, et aime jouer du saxophone en portant les robes de ses maîtresses. De plus, Evans-Pritchard affirme que l’explosion d’Oklahoma City est l’ouvre d’un agent des Services secrets américains, engagé pour discréditer l’extrême droite.

– Charles Overbeck, l’éditeur du webzine Matrix, est convaincu que les gouvernements occidentaux interdisent la culture du chanvre à la suite des pressions des magnats de l’industrie du pétrole. Le chanvre, dit-il, peut produire du méthane et de l’essence à moteur à faible coût. La culture du chanvre permettrait aux États-Unis de réduire considérablement leurs importations de pétrole. Malheureusement, pour toutes sortes de raisons, les géants pétroliers, les émirs arabes, la CIA et la Commission trilatérale ne voient pas cette éventualité d’un bon oil. D’où la guerre à la drogue.

– Et il y a aussi le cas unique de Jim Keith. Star des fanas de complots, cet homme de quarante-cinq ans a écrit plusieurs ouvrages qui lèvent le voile sur diverses conspirations impliquant les puissants de la planète. Entre autres délires, Keith affirme que:

a) Aristote Onassis – qui faisait partie d’un réseau de trafiquants de drogues – a kidnappé Howard Hugues avec l’aide de Jackie Kennedy, l’a isolé sur une île des Bahamas, et l’a shooté à l’héroïne pendant trente jours, afin de le rendre fou et de le neutraliser;

b) John F. Kennedy a été tué par Permindex, une organisation secrète basée en Suisse, qui comptait Edgar Hoover et Lyndon Johnson parmi ses membres;

c) le monde est dirigé par une association formée de trois cents membres. Cette association occupe le premier rang de la hiérarchie mondiale, alors que le président des États-Unis n’occupe que la vingt-sixième position.

d) Lisa Marie Presley a épousé Michael Jackson à la suite des pressions de l’Église de Scientologie qui voulait s’emparer de la fortune du chanteur;

e) des milliers d’hélicoptères noirs survolent le continent américain, dans un vaste complot impliquant la CIA, les trafiquants d’armes internationaux et les extraterrestres.

Jusqu’à maintenant, aucune théorie de conspiration n’implique directement Jean-Marc Parent. Mais nous gardons l’oil ouvert. D’autant que le célèbre animateur de foule a récement visité le Grand Canyon…

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie