Pop Culture : Pas de pays sans paysans, Kino Sherbrooke a deux ans, Bonnes nouvelles pour le Centennial
Société

Pop Culture : Pas de pays sans paysans, Kino Sherbrooke a deux ans, Bonnes nouvelles pour le Centennial

Pas de pays sans paysans

Le documentaire Pas de pays sans paysans est projeté au Théâtre Granada le lundi 6 et le mardi 7 février à 19 h 30. La réalisatrice, Ève Lamont, sera sur place mardi pour échanger avec les spectateurs à la suite de la projection. Deux autres invités participeront à la discussion: Maxime Laplante de l’Union paysanne et Danielle Côté du Cégep de Sherbrooke. Pas de pays sans paysans fait état de la crise mondiale qui secoue l’industrie agricole. La réalisatrice est allée à la rencontre d’agriculteurs qui désertent la production conventionnelle et de citoyennes en lutte contre l’agro-industrie. "En agriculture, on est mûrs pour un grand débat. Ça ne peut plus continuer de même. Si on n’effectue pas un virage radical, on s’en va direct dans le mur. Si mon film peut contribuer à mettre en place ce débat-là, tant mieux", confiait Ève Lamont à notre collègue Michel Defoy à la sortie du documentaire.

ooo

Kino Sherbrooke a deux ans

Le vice-président de Kino Sherbrooke, Yannick Côté.

Kino Sherbrooke souligne son deuxième anniversaire avec la tenue de son premier Kino Gala, le mercredi 8 février à 19 h 30 au Théâtre Granada. Le gala récompensera les meilleurs courts métrages diffusés pendant l’année. La programmation propose 22 courts métrages de 19 réalisateurs de chez nous. Sébastien Croteau, Rémi Fréchette, Francis Lachaîne, Olivier Lambert-Rouillard, Dominic Marcotte, Simon Poirier, Sans sens sûr et beaucoup d’autres recevront des nominations aussi étranges qu’humoristiques. Une délégation montréalaise des pionniers du mouvement Kino viendra également présenter des films de la métropole. Après deux ans d’existence, Kino Sherbrooke a attiré, au cours de ses 24 représentations, environ 4000 spectateurs, qui ont vu plus de 150 courts métrages réalisés par les 50 membres réalisateurs de la région.

ooo

Bonnes nouvelles pour le Centennial

Les bonnes nouvelles se multiplient pour le Théâtre Centennial. Les rénovations de la salle de 40 ans ont débuté, et déjà les vieux sièges orange ne sont plus. Le Théâtre pourra aussi compter sur de nouveaux équipements techniques, des systèmes d’éclairage et de sonorisation améliorés et sur un nouveau plancher de scène. Le foyer de la salle sera également rafraîchi. Cet ambitieux projet de rénovation, qui s’élève à 1,5 million de dollars, a été rendu possible grâce à la participation des trois paliers de gouvernement. On pourra en voir le résultat le 25 mars, lors du spectacle de Serge Lopez. Autre bonne nouvelle: le Centennial a remporté le Prix Opus du diffuseur de l’année. "Ça m’a chamboulée qu’on remporte ce prix", souligne la directrice de la programmation, Luce Couture. Toutes nos félicitations!

Les offres culturelles sur Boutique.Voir.ca

Obtenir plus d’argent pour voir des spectacles? OUI C’EST POSSIBLE!