Ne manquez rien avec l’infolettre.
Pop Culture : Aire de jeux, Slam ta soirée, Site vert, L'enfance de l'art, Et le désert avance…
Société

Pop Culture : Aire de jeux, Slam ta soirée, Site vert, L’enfance de l’art, Et le désert avance…

Aire de jeux

Du 10 au 12 novembre, le stade Uniprix accueille la 2e édition du Festival Arcadia, un événement entièrement consacré à la culture du jeu vidéo. Les joueurs pourront y tester en première canadienne la Wii, la nouvelle console de Nintendo, participer à la première Coupe cyber Canada, un tournoi de hockey interactif où la manette remplacera le traditionnel bâton, ou assister au Challenge Intel (LAN), une compétition de jeux en réseau de 48 heures retransmise sur écran géant, au cours de laquelle 250 joueurs expérimentés s’affronteront sans relâche. Ceux qui rêvent d’une carrière dans l’industrie du jeu vidéo pourront rencontrer les professionnels et formateurs à la Zone Arcadémique où de nombreuses conférences seront présentées. Pour un avant-goût du Festival, ne manquez pas la soirée Gamma 01: Audio Feed, une mise en scène de jeux vidéo expérimentaux utilisant la musique pour générer des graphiques et des gameplay originaux, conçus par le collectif Kokoromi, le 9 novembre à la SAT. Pour connaître la programmation détaillée de l’événement: www.festivalarcadia.com.

ooo

Slam ta soirée

Le poète Ivy anime la soirée Slam Poésie, prélude à la création d’une ligue de slam québécoise en 2007.
photo: Lara Hurni

Créé à Chicago il y a une vingtaine d’années, le slam est un genre poétique en forme de joute verbale rassemblant des performeurs de tous horizons lors de compétitions publiques. Le poète-slameur et auteur-compositeur-interprète Ivy ainsi que les poètes Bertrand Laverdure, Catherine Cormier-Larose et Jonathan (Jonas) Lafleur promettent de faire vivre cette tradition dans notre métropole en lançant le groupe Slamontréal. En attendant les premiers matchs de la Ligue de slam québécoise en janvier 2007, le 13 novembre, lors de la soirée Slam Poésie, banc d’essai, 10 slameurs, dont le professeur et écrivain Serge Lamothe, le performeur Séba et les poètes José Aquelin et Danny Plourde, auront trois minutes, chrono en main, pour convaincre un jury formé de cinq personnes choisies au hasard parmi le public que leur interprétation est la plus convaincante. À partir de 20 h 30 au bar Les Passages (951, rue Rachel Est). Pour plus d’information: www.ivycontact.com.

ooo

Site vert

Jusqu’au 17 novembre, 21 jeunes Canadiens vous invitent à suivre le déroulement de la Conférence annuelle des Nations Unies sur les changements climatiques sur leur site www.cydnairobi.ca. Ces jeunes, en désaccord avec le discours du gouvernement Harper, ont décidé de se rendre à Nairobi pour faire entendre leurs voix. Issus de toutes les provinces du pays et ayant fait des études dans les domaines des sciences naturelles, de la géographie, de la biologie marine, du droit international de l’environnement, des relations internationales ou des communications, les membres de la Canadian Youth Delegation to Nairobi sont devenus des experts de la question des changements climatiques. Suivez leurs commentaires et leurs réactions face au déroulement de la conférence au jour le jour!

ooo

L’enfance de l’art

Une affiche conçue par les adolescents de l’arrondissement Rosemont-Petite-Patrie exposée à l’Artothèque.
photo: Oxy-jeune

Du 9 au 23 novembre, l’Artothèque de Montréal expose une série d’affiches conçues par les adolescents de la maison de jeunes l’Hôte-Maison dans le cadre d’un atelier supervisé par la graphiste Mélanie Baillargé, et des oeuvres de jeunes participants à l’atelier d’arts visuels animé par l’artiste Lyne Marleau à La Piaule-local des jeunes. Ces deux centres communautaires de l’arrondissement Rosemont-Petite-Patrie ont été appuyés dans ce projet par l’organisme Oxy-Jeunes, qui encourage les initiatives artistiques des jeunes âgés de 12 à 17 ans issus de milieux défavorisés en leur permettant de trouver du financement et des lieux de diffusion et en les aidant à mener à bien des activités créatives et culturelles.

ooo

Et le désert avance…

La pièce Certification D de Pierre-Olivier Pineau, mise en scène par Julien Blais.

Pour l’Organisation des Nations Unies, 2006 est l’Année internationale des déserts et de la désertification. Le 12 novembre à la maison de la culture Côte-des-Neiges, le Théâtre de l’Abysse, l’Agence canadienne de développement international (ACDI) et l’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI) présenteront Certification D, une pièce de Pierre-Olivier Pineau, mise en scène par Julien Blais, créée pour les enfants âgés de 9 à 12 ans, présentant les actions à mener pour lutter contre la désertification. Sur scène, l’action prend la forme d’un jeu vidéo où Jean-Gérard, le joueur, se voit confier la mission de lutter contre la désertification au Sahara et dans les déserts de Thar, Atacama, Gobi, Kalahari, Karakoum et Sonora. Pour en savoir plus: www.theatredelabysse.qc.ca.

ooo

L’ami belge

photo: J-F. Leblanc / Agence Stock

De passage à Montréal pour fêter les 20 ans de Coup de cour francophone, le temps d’un duo avec Xavier Caféïne, l’auteur-compositeur-interprète belge Jeronimo a reçu le 6 novembre le prix Rapsat-Lelièvre 2006, décerné conjointement par le gouvernement du Québec et celui de la Communauté française de Belgique pour son album 12 h 33, qu’il a composé au fil de ses tournées.