Maquillage d'effets spéciaux : L'art des illusions
Société

Maquillage d’effets spéciaux : L’art des illusions

Vous rêvez de créer la beauté? L’horreur? La fantaisie? Alors pourquoi ne pas vous tourner vers le maquillage d’effets spéciaux? À vos pinceaux!

Bien qu’il soit lauréat d’un prix Génie (Karmina) et qu’il ait obtenu plusieurs nominations aux Jutra (Les fonds marins – Annie Brocoli), Gémeaux (Le coeur a ses raisons, saisons 1 et 2) et Emmy (The Kennedys), le nom de Mario Soucy est méconnu du grand public. La raison? Soucy n’est ni acteur ni réalisateur. Disons plutôt que c’est un magicien. Et en 1992, cet autodidacte, qui oeuvre depuis 1986 au cinéma, à la télévision et à la scène (spectacles de cirque et défilés de mode), a fondé M.S.F.X., atelier se spécialisant dans les maquillages d’effets spéciaux, les prothèses, les sculptures, etc.

Bonne nouvelle, depuis 2002, M.S.F.X. propose aussi des cours par correspondance: "Ce n’est pas une école en tant que telle, explique-t-il au bout du fil. La formation a lieu à distance, mais je suis disponible pour le soutien technique, pour répondre aux questions et aider les élèves à se placer, car plusieurs d’entre eux ne connaissent pas le milieu."

Composé de deux modules (un troisième devrait voir le jour sous peu), le cours permet dans un premier temps de se familiariser notamment avec la conception de coupures, de brûlures et du vieillissement; dans un second temps, l’élève apprendra à faire des moulages afin de créer des masques, des répliques d’animaux, d’objets et de parties du corps.

Les prérequis? "Évidemment, le côté artistique est très important, avance Mario Soucy. On me demande souvent si l’on doit savoir dessiner; ce n’est pas obligatoire, mais ça aide beaucoup. Il faut savoir que ce n’est pas un métier facile, qu’il faut beaucoup de pratique, de temps. La clé du succès, c’est la détermination. Je dirais aussi qu’il faut être très motivé, autonome et ne pas se laisser influencer."

Même son de cloche du côté de l’Académie internationale Édith Serei, où l’on offre des cours de maquillage depuis 1958: "Chaque élève doit par la suite se frayer un chemin dans le domaine, affirme Chantal Massad. Il faut être déterminé; cela marche beaucoup par le bouche-à-oreille. Ce qui est motivant pour les élèves, c’est que la formation complète, qui dure une année (ndlr: incluant le certificat en maquillage, le diplôme en maquillage spécialisé et le diplôme en maquillage d’effets spéciaux), est dispensée par des professeurs actifs dans les domaines de la télé et du cinéma."

Alors que les effets CGI (pour computer-generated imagery) se font de plus en plus présents, les maquilleurs d’effets spéciaux doivent-ils craindre pour leur avenir? "Oui et non, tente de rassurer Mario Soucy. Le CGI prend de plus en plus de place, mais il y manque encore le côté très réaliste. On veut du wow et une bonne histoire. Il y a des limites à ce que le maquillage d’effets spéciaux peut faire, alors le CGI vient compenser ces manques. Au fond, nous sommes des magiciens, nous créons l’illusion. Notre première paye, c’est de voir l’expression sur le visage des gens lorsque nous rendons l’illusion possible."

Info /

M.S.F.X. Studio: 1839, rue Liébert, Montréal, 514 351-1280, www.msfxstudio.com

Académie internationale Édith Serei: 2015, rue Drummond, bureau 700, Montréal, 514 849-3035
233, boulevard Sainte-Rose, Laval, 450 937-1774, www.edithsereiacademie.com

École de maquillage artistique de Québec: 369, rue du Cardinal-Taschereau, Québec, 418 906-3345, www.emaq.qc.ca

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!