Ne manquez rien avec l’infolettre.
VidéosLong sur le web

Manon Barbeau: L’art et le tissu social

Scénariste, réalisatrice et documentariste, Manon Barbeau a passé sa vie derrière la caméra. Fille du peintre Marcel Barbeau (signataire du Refus global, qui vient de fêter son 90e anniversaire) elle a réalisé en 1998 un documentaire exceptionnel sur les enfants de quelques signataires du manifeste. En voulant secouer le conservatisme du Québec d’avant la Révolution tranquille, ces artistes allaient aussi bouleverser la cellule familiale traditionnelle. Pour Manon Barbeau, héritière de ce mouvement, l’art et la création sont des fils essentiels du tissu social. En 2004, elle fonde le projet Wapikoni Mobile, une flotte de studios itinérants qui permet à des jeunes des communautés autochtones de se raconter par le biais de la création cinématographique. Aujourd’hui, 10 ans plus tard, ce sont plus de 3000 jeunes qui ont été formés ou initiés au cinéma documentaire ou à l’enregistrement musical. Elle est aujourd’hui présidente du conseil d’administration de Culture Montréal. On la rencontre pour un Long sur le web inspiré et inspirant.

Au menu :

– Les enfants du Refus global: l’impact sur les familles des signataires du manifeste et l’héritage social de ce texte fondateur du Québec moderne;

– Le rôle essentiel de la culture pour la cohésion sociale;

– Wapikoni mobile: donner la parole aux communautés autochtones et tisser des liens;

– La culture dans la ville et dans les quartiers.

Le documentaire Les enfants du Refus global est disponible sur le site de l’ONF: https://www.onf.ca/film/enfants_de_refus_global

Le projet Wapikoni Mobile dispose d’une riche vitrine web qu’on peut visiter à l’adresse suivante: http://www.wapikoni.ca/

Long sur le web, c’est une idée de Simon Jodoin, André Péloquin et Joseph Elfassi. Une idée qui prend sa source au sein d’un paradoxe: en cette époque où nous n’avons presque aucune limite de temps et d’espace grâce aux nouvelles technologies, les contenus sont toujours de plus en plus courts, se résumant le plus souvent à des clips de quelques minutes, voire quelques secondes.

Avec ces entretiens, nous souhaitons prendre notre temps et donner du temps. Nous voulons laisser la parole à nos invités, résister à la vitesse qui dicte trop souvent le format et, surtout, nous donner la chance d’écouter.

Long comment? Nous verrons bien!


Recherche et entrevue: Simon Jodoin
Image, son et montage: Valérie Thérien et Joseph Elfassi
Mise en ligne et support web: Maxime Larrivée-Roy, Sébastien Groleau et Emmanuel Laverdière