Buonanotte, la bonne surprise à l'italienne
Restos / Bars

Buonanotte, la bonne surprise à l’italienne

Le restaurant fête ses 25 ans mais ne se repose pas pour autant sur ses lauriers et sait se renouveler. S’il est souvent associé à une image de boîte de nuit ambiance Grand Prix de F1, l’endroit a su nous surprendre très agréablement avec sa table et, surtout, son cellier…

Pour célébrer son anniversaire, le Buonanotte a vu les choses en grand : nouveau chef et nouveau menu s’il vous plaît. C’est le Vénitien d’origine Marco Bertoldini, anciennement passé par Garçons, le Globe et le Brama, qui a pris les commandes aux fourneaux.

Et c’est une vraie cuisine italienne qui débarque sur notre table : assiettes copieuses, plats simples avec des produits de grande qualité et beaucoup de goût. Une cuisine riche où les crevettes sont frites et les sauces gourmandes – personnes au régime s’abstenir.

Sans lésiner sur les quantités, les assiettes sont colorées et plus élaborées que dans la plupart des restos italiens : le Buonanotte réussit une touche de sophistication sans laisser la qualité de côté – on ne citera que l’excellente et crémeuse burrata, authentique et très goûteuse.

Tables d’hôtes et crus d’exception

071a9261

Pour renouveler l’établissement et varier un peu la clientèle, le patron Lino Lozza a mis en place deux tables d’hôtes abordables, à 18,24$ le midi et 25$ le soir – le soir commençant vraiment à 17h, contrairement à certaines tables d’hôtes qui ne sont disponibles que pour le deuxième service.

Et puis il y a la cave à vins… On ne peut rater ce grand cellier vitré dès qu’on entre dans le restaurant, qui se positionne clairement sur les bouteilles italiennes. Et c’est tant mieux : au lieu de se perdre dans différents cépages européens, la carte des vins explore l’Italie en profondeur.

Originaire de Rome, Lino est un vrai passionné du raisin : le cellier du Buonanotte compte environ 3 000 bouteilles, dont une belle collection de crus d’exception (Sassicaia, Tignanello…) et un wall of fame de bouteilles signées par leurs producteurs. Pour accorder son verre à son plat, le mieux est encore de s’en remettre aux excellents conseils du maestro.

Ambiance à la Scorsese

Si on parle plus du Buonanotte pour la boîte de nuit que pour le resto, sa cuisine vaut pourtant le détour, et on avoue qu’on ne s’y attendait pas. Lino veut en effet rendre le resto distinct du nightclub, et mettre en avant sa nouvelle table de qualité.

Les serveuses en robe courte ou la musique lounge rappelle bien que l’endroit se transforme en boîte la nuit venue, mais le patron rappelle qu’il n’y a vraiment que les vendredi et samedi soirs que la fête prend, soit moins d’une dizaine d’heures par semaine. Le reste du temps, on déguste les plats à l’italienne du chef, qui a su apporter la focaccia et la pizza à un autre niveau, avec une vraie touche chic et élégante.

Le resto a été agrandi depuis 1991, comptant désormais 230 couverts. En ce 25e anniversaire, l’établissement s’est même offert quelques réaménagements intérieurs ; l’ambiance un peu casino y est digne d’un film de Scorsese, avec son doré et ses éclairages tamisés. Le Buonanotte, c’est l’Italie sur Saint-Laurent.

Presque tout le staff est italien ou d’origine italienne, et on mange dans une atmosphère lounge parsemée de mots de la langue de Dante et d’accent de la Méditerranée. Fêter ses 25 ans est une vraie réussite dans le paysage culinaire de Montréal, où il est plutôt rare pour un restaurant de tenir cinq ans ; mais le Buonanotte a su évoluer et, avouons-le, il vieillit bien.

071a9249

Buonanotte

3518, boulevard Saint-Laurent

Montréal

514 848 0644

www.buonanotte.com

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!

Senthé + 25 à 40 %
Restos / Loisirs / Voyage / Alimentation

Senthé