Le Boucan passe au brunch
Restos / Bars

Le Boucan passe au brunch

« Ça fait des années qu’on promet le brunch à nos clients… Fallait qu’on le fasse. » Ça y’est, Jonathan Nguyen, chef et copropriétaire du Boucan, a sauté le pas : un menu brunch est désormais proposé de 11h à 15h dans son restaurant de la rue Masson. Si la taille de la cuisine de l’établissement mère de la rue Notre-Dame Ouest ne rendait pas les choses pratiques, le chef a profité de sa nouvelle succursale pour mettre au point ce nouveau menu.

On commence par choisir un des huit mimosas proposés, dont la plupart sont fait à base de sirops maison. La préférence va au mimosa lavande qui, loin de goûter le sirop sucré et artificiel, reste légèrement fleuri et change de la traditionnelle orange. On salue aussi le mimosa pêche habanero pour son originalité, où le piquant du piment vient équilibrer le sucré de la pêche, dans un beau cocktail qui réveille.

mimosa-ii

Côté assiette, la carte offre un choix de sept plats. « Moi je ne suis pas un gars de déjeuner, je préfère le salé, les plats de dîner. explique Jonathan. J’ai repris des classiques comme le pain doré, mais j’ai surtout amené de la nouveauté. » En effet, la carte s’éloigne du déjeuner traditionnel ; exit les bénédictines et autres assiettes d’œufs).

On trouve ainsi un pain doré à l’hawaïenne (noix de coco, jambon fumé, ananas grillé, cerises confites au bourbon, crème anglaise coco-vanille), une tourtière de porc effiloché et fèves au lard fumé, pour convoquer le Québec, rafraîchie par une salade melon-concombre,  ou encore un OBBBLT (sandwich au bacon, laitue, tomate, œuf et patate plantain).

La gaufre au saumon fumé boréal rappelle quant à elle les pays nordiques. Si le saumon fumé maison au thé du Labrador est excellent, on regrette un peu le trop plein de sucre de cette assiette, qui mêle crème au gingembre à lavande et compote de bleuet… le tout arrosé de sirop de cèdre. Un sucré-salé qui mériterait d’être mieux équilibré.

gauffre-saumon-boreal-ii

Le menu met aussi à l’honneur les classiques de la maison, les viandes et fumaison – et là-dedans, le Boucan excelle. On n’hésite pas à prendre en supplément le jambon, la saucisse ou le bacon fumé maison. Pour les carnivores qui ne savent pas quoi choisir, on opte pour la version brunch du Plateau Pitboss : un demi rack de côtes levées, fèves au lard, œufs, patates et plantain, pain au beurre de piment ancho, et bien sûr jambon, saucisse et bacon.

Mais, surprise dans ce smokehouse, l’unique option végétarienne est très populaire. La Bruche propose un bel amalgame de pain grillé, fèves noires frites, fromage mexicain à la lime et coriandre, galette frite de plantain, poblano et tomate verte grillés, oignons frits, huile de piment ancho et sauce habanero. « Il y a de plus en plus de végés, et on veut aussi les prendre en compte », indique le chef. On pourrait donc s’attendre à voir de nouvelles options sans viande apparaître au menu…

En bref, des plats qui, si certains sont encore un peu maladroits, font montre d’une belle audace, et dont les influences convient différents pays à table (Mexique, Hawaï, Scandinavie…) Ce menu brunch devrait bientôt être proposé dans le Boucan de Notre-Dame Ouest.

pitboss-brunch-ii

 

Le Boucan
2876, rue Masson
1886, rue Notre-Dame Ouest
www.leboucan.com

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!